Partagez|

La musique rapproche les gens. Les origines aussi. [ft. Wolf ~]

avatar
Caps Lockeuse Obscène
Alice M. DüssendornCaps Lockeuse Obscène
Messages : 82
Date d'inscription : 28/06/2012
Age : 27
Localisation : Où ? ~ Moi ? Quelque part ♪
Voir le profil de l'utilisateur http://maozora.tumblr.com/
MessageSujet: La musique rapproche les gens. Les origines aussi. [ft. Wolf ~] Jeu 12 Juil - 22:46




Pour cette journée, Alice avait envie de sortir un peu. Cela faisait quelques temps qu'elle désirait quelque chose de nouveau. Des vêtements ? Un nouveau jabot ? Mh, non elle en avait déjà assez. Au travers de cette foule, la demoiselle arrivait à se frayer un chemin sans grande peine, se tenant fièrement. Il fallait qu'elle s'échappe de l'académie, enfin, on le lui disait souvent, surtout les surveillants qui la voyait se terrer tout les jours dans sa chambre. Exaspérants étaient ces personnages qui se disaient adultes. Mais ils ne pensaient qu'à son bien, n'est-ce pas ? Elle soupirait en levant les yeux au ciel, pendant qu'elle entrait chez le disquaire du coin. Dès qu'elle passait la porte, le son de la musique entraînante l'enveloppait déjà. Elle laissait passer quelques jeunes, qui passaient la porte pour sortir et s'avançait dans les rayons en observant autour d'elle.

De sa démarche lente, elle fit le tour des rayons qui l'intéressait et tombait sur un album qu'elle appréciait particulièrement. Elle le prit en main et continuait son chemin, faisant le tour des rayons. Il y avait des guitares suspendues un peu partout aux murs, rouges, noires, bleues... elles semblaient se marier avec le décors aussi parfaitement, dans un environnement déjà coloré. Elle s'avançait dans le rayon Metal International, qui semblait bien rempli malgré tout. Elle regardait et hésitait entre deux albums. Lequel semblait le meilleur ? Il était vrai qu'elle connaissait le premier groupe et leurs chansons par cœur, mais elle voulait essayer le second groupe.

Et puis pourquoi pas ? Après tout, elle aimait le style du second groupe, cela n'était pas pour peine d'essayer... Elle tendait la main, juste pour le prendre, lorsque sa main gantée percutait une autre main tendue vers justement, cet album. Elle relevait la tête après avoir fixer cette dite main, observant le jeune homme. Il semblait... Ne pas être d'origines nippones, en tout cas, pour Alice il ne l'était pas. Elle ne dit rien et penchait légèrement la tête, signe de pardon.

    « Toutes mes excuses si tu le voulais. Prends-le. »




_________________


Because Friendship is more Sadistic with them.:
 

Parce qu'on est fan de ses propres persos o/:
 

avatar
Membre
Wolf A. LichtMembre
Messages : 55
Date d'inscription : 28/04/2012
Age : 24
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La musique rapproche les gens. Les origines aussi. [ft. Wolf ~] Ven 13 Juil - 8:39

Wolf sortit de chez lui, les yeux mis-clos, éblouit par les rayons du soleil au zénith. Le jeune allemand avait la journée de libre, pour lui, n'ayant que très peu de cours - et décidé à sécher le cours de mathématiques qui l'horripilait particulièrement, surtout en japonais, car sa difficulté s'en trouvait décuplée... Il marcha, nonchalant, impassible, les mains dans les poches, mais étouffa un bâillement au bout de quelques minutes. Il venait de passer une sacrée nuit blanche à écrire son livre, et avait dormi toute la matinée. C'était un passionné. Motivé la veille, il s'était dit que passer une nuit à écrire l'aiderait peut être à avancer un peu et ce fut le cas. Pour la première fois depuis sa rencontre avec Lily, il fut de bonne humeur, bien qu'il ne cessait de penser à sa "famille" qui l'avait renié, il y a pratiquement deux longues années. Sa haine ne s'était absolument pas calmée, et il avait même songé à quelques plans plutôt sanglants et violents pour se venger d'eux.

Il respira de l'air frais et se calma un peu ; même si septembre était là, le temps était si beau, qu'il se croyait en aout. Ses pas le dirigèrent vers un grand magasin qu'il avait repéré sa première semaine de cours, à une centaine de mètres du campus. Il y pénêtra, et se rendit tout d'abord au rayon livre, au deuxième étage. L'avantage avec ce magasin, c'est qu'il ne se fermait qu'à 23h, et donc, on pouvait prendre son temps pour admirer les produits, sans être freiné par les pauses du midi. Et au zénith, il était moins bondé qu'aux autres heures de la journée. Tant mieux : Wolf n'aimait pas les gens.

A son rayon, il se prit un roman de Lovecraft, du dark fantastic qu'il n'avait pas, et descendit, au bout d'une demie-heure, au rayon CD. Il vit avec enchantement sur une affiche, que l'un de ses groupes favoris venait de sortir un album.

- Quelle chance !

De nouveau de bonne humeur, il avança près du rayon, et le chercha des yeux, ne faisant pas attention aux gens à ses côtés. Il le vit, et, le cœur battant, comme s'il s'attendait à toucher un trésor, il tendit sa main... qui fut percutée par une autre. Son regard d'acier se posa sur le propriétaire de cette main gantée, et vit une jeune femme vêtue de jabot et très élégante. Cependant, elle lui rappelait quelque chose... A ses mots qu'elle lui lança, il répondit alors :

- Hm... Non non, vas-y, honneur aux dames.

"honneur aux dames"... Voilà un vestige de son éducation aisée et haïe. Aussi, se mordit-il la lèvre, agacé.
avatar
Caps Lockeuse Obscène
Alice M. DüssendornCaps Lockeuse Obscène
Messages : 82
Date d'inscription : 28/06/2012
Age : 27
Localisation : Où ? ~ Moi ? Quelque part ♪
Voir le profil de l'utilisateur http://maozora.tumblr.com/
MessageSujet: Re: La musique rapproche les gens. Les origines aussi. [ft. Wolf ~] Dim 15 Juil - 2:21




Lentement, mais sûrement, Alice comprenait pourquoi sa première impression fut la bonne; le jeune homme avait un accent, léger certes, mais bien présent. Comme le sien. Honneur aux dames disait-il et grâce à cette phrase, la demoiselle en conclu que non seulement ses origines la rapprochaient de lui, mais son éducation avec. Observatrice, la cendre vue qu'il se mordait la lèvre, légèrement agacé. Elle ne disait rien, se contentant de lui sourire, qui se transformait en quelque chose de peu descriptible. Elle observait l'album, ce style que détestait son père, qui traitait cette musique comme son du diable. Alice la trouvait mélodieuse, chaque mot prononcé ressemblait à un déchirement profond, quelque chose de sombre et pourtant, elle touchait. Et de toute façon, elle n'était pas comme son père le désirait... Enfin, à moitié. Elle était sûre que l'homme était fier d'elle, même si il ne disait rien, mais encore, le jour où elle rentrera au manoir, elle se cassera la figure. Ses espoirs fondés pour qu'il la perçoive comme la fille idéale tombaient à l'eau. Ses yeux s'adoucirent un instant avant qu'ils ne redeviennent inexpressifs. Même le ton de sa voix ne semblait même pas laisser passer ces émotions si, parfois, entraînantes.

    « Danke. »


Non, n'y voyez aucune provocation, elle voulait juste savoir si ses hypothèses étaient bien fondées. Elle prit le boîtier en main et un second, qu'elle tendit au jeune homme. Son sourire, aussi faible soit-il, lui fit légèrement mal. Une douleur qui s'étendait jusque sa mâchoire, la balafrée. L'enfant bafoué par un père un peu trop entreprenant. Elle ne reflétait que l'ombre d'elle-même, ce côté si sombre, si froid qu'elle ne semblait ne jamais avoir eu d'émotions. On admirait Alice, juste pour ce qu'elle faisait paraître, mais rien de plus. Elle avait ce talent de comédienne, ce qui semblait plutôt logique, pour une demoiselle qui endossait un masque de glace depuis son enfance. Elle n'avait jamais été petite fille, devenue immédiatement adulte, sans l'être. Une innocence perdue au fond d'elle, comme un ouragan qui avait détruit un village entier en une fraction de seconde. Ses violettes se plongeaient dans les terres du jeune homme. Aucun d'eux ne montrait une expression particulière, elle osait même penser se retrouver devant son reflet, son Animus au fond de son inconscient. Cela ne la choquait pas visiblement, mais au fond d'elle, c'était totalement différent.

    « Woher kommen Sie ?* »


Elle en rajoutait une couche, juste pour observer la réaction du jeune homme face à elle. Elle fermait les yeux et soupirait silencieusement. Elle plantait à nouveau ses iris dans ceux de son interlocuteur et penchait la tête.

    « Je suis navrée, mais lorsque j'ai entendu ton accent, je n'ai pu m'empêcher de te parler en langue maternelle. »


*:
 


_________________


Because Friendship is more Sadistic with them.:
 

Parce qu'on est fan de ses propres persos o/:
 

avatar
Membre
Wolf A. LichtMembre
Messages : 55
Date d'inscription : 28/04/2012
Age : 24
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La musique rapproche les gens. Les origines aussi. [ft. Wolf ~] Sam 28 Juil - 9:04

Wolf frissonna quand il entendit cette sonorité... cette sonorité tant haïe, mais à qui il doit sa vie. Sa langue maternelle. Elle évoquait son pays, sa vie, sa famille... Un tourbillon de sensations emporta son esprit, le transporta ailleurs, irrévocablement. Un rayon obscur de haine et de respect traversa son être suite à ça, et il ne sut quoi répondre. En vérité, il savait répondre, mais ne pouvait s'y résoudre. Mais avant qu'il eut put prendre une autre décision, son instinct agit à sa place :

- Ich bin ein Berliner. Und sie ?


Il se recula, comme frappé par un poing invisible. Il venait de parler allemand. Il venait de faillir à sa promesse. Maintenant le CD n'avait plus vraiment d'importance, seulement... Comment Alice avait-elle comprit ? A cause de son accent ? Certes, Wolf n'avait pas un parfait emploi du japonais, à cause de son accent qui semblait guttural et qui faisait un peu tache à chaque phrases qu'il prononçait. Etait-il si visible que ça son accent ? Sa nature allemande ressortait-elle si aisément ? Il se maudit.

- Cette langue maternelle n'est plus la mienne, désolé.


Cette réplique venait de lui échapper. Son visage se renferma et il perdit sa bonne humeur. Mais se reprit bien vite, car la politesse était son fort.

- Je te prie de m'excuser, fit-il en s'inclinant, tout cela est perturbant.

Mine de rien, malgré son ressenti, il fut heureux d'entendre quelqu'un parler allemand. Il se sentait moins seul, moins perdu. Cette pensée avait tout pour être rassurante. Il passa une main dans ses cheveux. Ce pressentiment qu'il avait eut ne l'avait pas quitté : il avait bien vu la jeune fille quelque part, mais où ?

- Excuse-moi, j'ai l'impression de te connaitre.
avatar
Caps Lockeuse Obscène
Alice M. DüssendornCaps Lockeuse Obscène
Messages : 82
Date d'inscription : 28/06/2012
Age : 27
Localisation : Où ? ~ Moi ? Quelque part ♪
Voir le profil de l'utilisateur http://maozora.tumblr.com/
MessageSujet: Re: La musique rapproche les gens. Les origines aussi. [ft. Wolf ~] Sam 4 Aoû - 1:07




Alice avait bien raison. Son accent n'avait pas démenti sur ses origines. La cendre ne bougeait pas, malgré qu'un sourire un tout petit peu plus large prenait possession de ses lèvres. Un Berlinois. Ah tiens, n'en connaissait-elle pas ? Ses souvenirs remontaient à bien longtemps, mais elle se rappelait jouer avec un petit garçon... Ne lui ressemblait-il pas d'ailleurs ? Non, elle se faisait des idées.

    « Ich bin eine Kölnerin. »


Elle l'observait à présent, alors qu'il se reculait subitement. Bien sûr qu'elle avait reconnu une petite, toute petite sonorité allemande dans le fin fond de la voix du jeune homme, était-ce pour cela qu'il semblait arpenté un visage plus refermé ? Elle l'avait certainement offensé ?... Sa phrase le confirmait. Elle pensait bien faire, juste pour ne pas se sentir seule, au milieu de toutes ces nationalités qui affluaient à l'académie. Elle fit un geste désolé du menton, une petite courbe de celui-ci pour montrer sa gêne d'avoir offenser.

Ce n'était certainement pas volontaire. Pas du tout, il ne fallait pas croire qu'elle cherchait simplement à provoquer ou autre synonyme quelconque du mot.

    « Pardonne-moi si j'ai pu t'offenser. »


Elle relevait la tête vers lui, alors qu'il s'excusait également. Elle fermait doucement son visage, car l'excuse, ce n'était pas réellement son fort. L'orgueil caché de la demoiselle l'envahit un court instant avant qu'elle ne regagne cette bonne humeur qui l'avait tenue jusque là. Elle lui offrit un léger sourire.

    « Ne t'en fait pas pour ça. »


Il lui semblait l'avoir déjà vu. Mais où donc ? Ce visage lui semblait bien familier. Si il était étudiant, oui, elle l'avait déjà vu, croisé même dans les couloirs, mais... Autre chose, de bien plus lointain la hantait soudainement. Au début, elle ne s'y était pas attardé, mais quelque chose semblait ressemblé en lui à ce petit garçon. C'était comme si ils ne s'étaient pas quittés depuis longtemps. Comme si ils avaient toujours été ensemble depuis. ... Non, c'était simplement son imagination qui lui jouait des tours, ce n'était pas possible autrement. « Excuse-moi, j'ai l'impression de te connaitre. » Alice restait sans voix, l'observant avidement. Penser ça au même moment, c'était un peu choquant. Elle lui sourit, légèrement crispée.

    « Peut-être à l'académie Yoshitoki, si tu es également un étudiant. » Elle reprit un masque plat, tournant la tête vers le fond de la pièce, en soupirant, « Sauf si ta famille connaît les Düssendorn. »


Elle tournait le visage vers lui, en souriant un court instant. Elle doutait personnellement qu'il sache quoi que ce soit à leur propos, son père avait certes des connaissances un peu partout au pays, mais elle doutait fortement à présent des probabilités qu'ils se connaissent depuis bien avant l'académie. Elle serait franchement bien étonnée si il lui avouait le contraire...


_________________


Because Friendship is more Sadistic with them.:
 

Parce qu'on est fan de ses propres persos o/:
 

avatar
Membre
Wolf A. LichtMembre
Messages : 55
Date d'inscription : 28/04/2012
Age : 24
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La musique rapproche les gens. Les origines aussi. [ft. Wolf ~] Mer 8 Aoû - 10:07

Cela lui revenait, à présent. Il l'avait vue à l'Académie. Mais... Non. Ailleurs aussi. Une étincelle brûla en son cœur et de multitudes d'images sans nom apparurent devant ses yeux clos. Une petite fille, avec lui, dans un bac à sable, entourés d'enfants braillards et d'adultes discutant sur les bancs rouillés. Puis plus rien. Il ouvrit les yeux, perturbé ; bien que sa vision eut duré un quart de seconde. Impossible... Il devait savoir.

- Tu ne m'as pas offensé, n'aie crainte. Ma réaction a dû être déconcertante, mais j'ai de quoi la justifier.

Il fallait qu'il sache. Il fallait qu'il parle. Mais raconter sa vie à une inconnue le faisait grimacer en son fort intérieur. Peut être cette inconnue n'était-elle pas si inconnue que cela. Le garçon était sûr d'avoir déjà vu ces yeux quelque part. Il raisonna : les vêtements qu'elle abordait étaient de haute facture. Une enfant riche ? Une famille aisée ? Wolf tremblait sous l'effet de la surprise qu'il pensait découvrir.

Soudain, la révélation de la jeune femme eut l'effet d'un électrochoc : les Düssendorn ? Ce mot lui était tout à fait familier ; son père avait beaucoup de rapports économiques avec cette famille. Il cligna des yeux, amusé qu'ils aient pensé la même chose au même moment. Il lui rendit son sourire, mais non pas crispé, plutôt joueur ; c'était la première fois qu'il laissait transparaitre ses émotions aussi rapidement à un inconnu.

- Je connais les Düssendorn. Ich weiß die Düssendorn.

Il se tut un instant, incapable de prononcer un mot de plus. Parler allemand, contre toute attente, devenait plutôt agréable, et il en fut ravi.

- Ma famille s'appelle Amadeus Licht. Je suis le cadet, Wolf. Ou plutôt j'étais, car mes parents ont renié ma nature.

Il s'inclina à nouveau suite à ces présentations, comme on lui avait apprit dans les familles aisées. Autour d'eux le monde semblait disparaitre. Les passants les contemplaient et certains eurent des rictus moqueur, sans se rendre compte qu'ils critiquaient les descendants des familles les plus riches de l'Allemagne. Le cœur du garçon battait la chamade. Il attendit la réaction de la jeune fille, espérant qu'il ne se soit pas trompé, mais pourtant, tous les indices, tous les signes lui donnaient raison.
avatar
Caps Lockeuse Obscène
Alice M. DüssendornCaps Lockeuse Obscène
Messages : 82
Date d'inscription : 28/06/2012
Age : 27
Localisation : Où ? ~ Moi ? Quelque part ♪
Voir le profil de l'utilisateur http://maozora.tumblr.com/
MessageSujet: Re: La musique rapproche les gens. Les origines aussi. [ft. Wolf ~] Jeu 9 Aoû - 3:34




Déconcertante. Peut-être un peu finalement. Blâmait-il simplement son origine ou sa famille qui était Allemande ? Alice se posait la question. Elle ne reniait pas ses origines, c'était simplement son père qu'elle voulait renier. C'était tout simplement cet homme qu'elle désirait ne plus rencontré sur son chemin et non ses origines. Elle lui sourit, un peu plus honnête cette fois ;

    « Alors tu m'en vois soulagée. Je n'ai pas l'habitude de parler Allemand ici. Découvrir quelqu'un qui l'est dans ce vaste pays me fait... Un peu plaisir. »


Elle niait les faits, elle enfouissait profondément ce qu'elle n'osait penser. Le simple fait de s'être un instant demandé si le jeune homme n'était pas un ami d'enfance... Elle ne pouvait se le demander. Et pourtant... Ne venait-elle pas de lui faire passer le message ? Ne venait-elle pas de poser la question au travers de sa phrase ? Et, soudainement, son visage se déformait par la surprise. Non. Impossible... Si, c'était peut-être possible, mais... Elle se rappelait qu'avec ce petit garçon, elle riait souvent lorsqu'ils se voyaient.

Puis, les décors de Berlin lui revinrent en mémoire. Les immeubles, le parc, le petit garçon... « Ma famille s'appelle Amadeus Licht. Je suis le cadet, Wolf. Ou plutôt j'étais, car mes parents ont renié ma nature. » Ce fut comme une claque mentale qui vint percuté Alice de plein fouet. Intriguée. Tellement de similitudes, le prénom qui lui revint comme une bourrasque et qui emportait avec elle ce que la cendre tentait d'enfouir en elle. Elle ouvrait un instant la bouche, sans qu'aucun son n'en sorte, puis la refermait pour ne pas paraître ridicule. Et si ces fondements étaient réels ? Alors le jeune homme avait vécu presque pareil. Et dire qu'à l'époque, ils étaient tout les deux tellement proches. Le simple fait qui ne se soient plus vus, l'entraînement de son père lui avait perdre le seul ami qu'elle possédait.

Pourtant, une question tournait en boucle dans la tête d'Alice. Elle partait et revenait sans cesse, tellement obsessive qu'elle la dévorait littéralement de l'intérieur. Elle lui brûlait les lèvres comme si elle narguait la jeune femme. Il fallait qu'elle sache si il la connaissait, si il l'avait connue. Elle ne pouvait pas s'en empêcher. Et si ils s'étaient déjà rencontrés, ils avaient donc le même âge. Tellement de choses s'étaient passées qu'elle avait oublié ce petit garçon, ces sourires si rares à présent sur leurs visages.

    « ... As-tu déjà jouer avec une petite fille, se prénommant Alice ? Alice Düssendorn ? »


Elle avait au moins réussi à lui poser cette question qui persistait. Elle s'envolait finalement, soulageant la jeune femme d'un poids lourd sur l'estomac. Alice s'attendait à tout à présent, qu'il lui réponde positivement ou même négativement. Elle attendit, puis enchaînait à nouveau ;

    « Ton prénom... M'évoque tant de souvenirs. Je suis Alice. »


_________________


Because Friendship is more Sadistic with them.:
 

Parce qu'on est fan de ses propres persos o/:
 

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La musique rapproche les gens. Les origines aussi. [ft. Wolf ~]

La musique rapproche les gens. Les origines aussi. [ft. Wolf ~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le malheur rapproche les gens / ZADIG & ENORA
» Ce qui rapproche les Hommes. [PV]
» Un malheur commun rapproche beaucoup plus que le bonheur. KATHLEEN ♥
» Parce que l'alcool rapproche les gens + Veïa
» Les gens du voyage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ville :: Centre ville :: Boutiques Diverses-