Partagez|

La nouveauté est historique

avatar
Membre
Erza d'AtalanteMembre
Messages : 16
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: La nouveauté est historique Sam 10 Nov - 13:28

Pour Erza, c'était la première fois qu'elle allait faire cours à Yoshitoki. On l'avait rassurée en lui disant que tout se passerait bien, mais l'agitation des élèves dans les couloirs ne la rassurait guère. Néanmoins, elle gardait une posture digne afin de montrer à ces étudiants qu'elle n'était pas tombée de la dernière pluie.

Elle arriva devant sa salle, respira à fond et entra. Ses élèves étaient déjà là et quand ils la virent entrer, tous se levèrent en même temps comme s'ils n'étaient qu'un.

La jeune femme s'approcha de son bureau et posa sa sacoche de cuir noir au sol. Elle se plaça devant tous les élèves et commença à se présenter tout en écrivant son nom au tableau.

-Je m'appelle Erza d'Atalante. Je suis d'origine anglaise si vous voulez savoir. Je serai votre prof d'Histoire-Géo cette année.

Elle regarda sa chaise, et, remarquant qu'il y avait une punaise dessus ajouta en fixant un garçon qui riait :

-Pour les crétins qui croient que je suis une bigleuse, je ne suis pas votre grand-mère, je suis au courrant de vos blagues débiles pour la bonne raison que je les ait moi même faites. Après, si vous voulez un aller simple pour le bureau de la vie scolaire, dîtes le moi tout de suite.

Elle regarda l'assistance puis prit une craie. Pas le temps de bavarder inutilement après tout. Elle expliqua le fonctionnement des cours durant l'année et commença sa remière leçon : les Grecs.

-Les Grecs avaient une mythologie très complexe reprise ensuite par les Romains. Ce peuple a érigé des temples gigantesques pour ses dieux et déesses. Vous savez tous qui est leur dieu principal n'est-ce pas ?

Erza parcourut la liste des élèves de la classe et tomba sur un nom : LORKS Valéria. Elle la repéra sans mal grâce à la photo de chaque étudiant de l'établissement, photos présentes sur une feuille juste à côté.

-Valéria LORKS ! Peux-tu me dire quel est le roi des dieux Olympiens ?

La jeune fille semblait perdue dans ses pensées, reculée au fond de la classe, seule de sa rangée, la toute dernière. La pitié gagne le coeur de l'enseignante qui se rapprocha davantage du premier rang.
avatar
Membre
Valéria LorksMembre
Messages : 54
Date d'inscription : 08/11/2012
Localisation : Sur un banc en bois, caché sous l'ombre d'un arbre
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La nouveauté est historique Sam 10 Nov - 16:56

-Pour les crétins qui croient que je suis une bigleuse, je ne suis pas votre grand-mère, je suis au courrant de vos blagues débiles pour la bonne raison que je les ait moi même faites. Après, si vous voulez un aller simple pour le bureau de la vie scolaire, dîtes le moi tout de suite.


Un sourire intérieur paru dans l'esprit de Valéria. Elle sentait qu'ils allaient bien rigoler avec cette prof. La professeur pris sa craie, et écrit le titre du cours : Les Grecs. La petite nouvelle haussa les yeux avec mépris. Il n'y avait rien de plus simple que la mytologie greque. Elle laissa la professeur parler, et regarda par la fenêtre, en observant un arbre sur lequel un oiseau avait décidé de se reposer.
Soudain, elle entendit de loin:

-Valéria LORKS ! Peux-tu me dire quel est le roi des dieux Olympiens ?


- Pardon?


Quelques élèves de la classe ricanèrent bêtement. Elle comprit enfin quand elle vit le regard sévère de sa professeur, posé sur elle.

Oh elle parle à moi! pensa la jeune fille.

Valéria se racla la gorge avant de donner sa réponse avec assurance.

- Zeus madame, fils de Cronos et Rhéa, frère de Poséidon, Hadès, Héra, Héstia et Demeter; il est marié à sa soeur Héra avec laquelle il "a" une longue lignée de descendants.

Tout ses camarades la regardaient avec stupéfaction, et un "Mais what the hell?!" inscrit sur leurs visages. Valéria leva les yeux aux ciel et pensa "Incultes.".

La professeur elle, avait un regard que l'on ne pouvait pas déchifrer. La jeune fille rougit légerement, la façon dont Erza d'Atalante la regardait la mettait mal à l'aise...
avatar
Membre
Eliot KugelmugelMembre
Messages : 13
Date d'inscription : 04/11/2012
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La nouveauté est historique Sam 10 Nov - 22:41

Hier, Eliot a pu recevoir son emploi du temps, et tout la paperasse. Mais ce jeune garçon était tellement tête en l'air qu'il avait loupé que sa rentrée débuté aujourd'hui. Il fut donc en retard pour son premier cours. On peut dire que ça commence bien... Juste le premier jour et le premier cours, ça y est, un retard.
Il alla donc chercher un billet de retard à la vie scolaire. Il se fit un peu crier dessus, le fait que commencer une année comme ça, c'est vraiment pas un bon avenir...
"Mais très franchement, pensa Eliot, Qu'est-ce qu'ils en savent,eux, de mon avenir?!"
Le regard qu'il donna n'était vraiment pas clément... Enfin, passons.
Quand il regarda son emploi du temps, il vit que le cours qu'il avait loupé était l'Histoire-Géographie. Il regarda donc le numéro de la salle et accourra à cette dernière. Lorsqu'il arriva, il frappa à la porte, tout essoufflé.
Il pensa:

"Aaah, faites que la ou le prof' soit sympa, je me suis déjà fait souillé les oreilles en passant par la vie scolaire... En plus j'ai toujours eu des prof d'histoire pas sympa... A moins que tout les profs d'histoire du monde sont barbants?!"

Il soupira et se frappa légèrement la tête. Qu'est-ce qui lui avait pris de penser à une chose pareil, ce n'est pas comme si il connaissait tout les professeurs d'histoire du monde!

Quand la porte s'ouvrit, Eliot fit des yeux tout rond en regardant la prof' et la classe. tout le monde le regardait, et pour un grand réservé comme lui, c'était très désagréable...
Il avala sa salive et commença à parler, d'une petite voix enfantine:

<<- E-Excusez moi... d'être en retard...>>

C'est tout ce qu'il sortit de sa bouche, en tendant le billet de retard. En même temps, il n'allait pas dire tout un roman... A moins que la prof' ne veuille savoir son retard, et même ça, ça ne tiendrais que quelques lignes.
Il attendit donc l'ordre pour qu'il puisse s'assoir à une place ou quoi que ce soit...
avatar
Membre
Erza d'AtalanteMembre
Messages : 16
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La nouveauté est historique Dim 11 Nov - 16:37

Valéria regardait dehors, un oiseau qui venait de se poser sur une branche... mignon certes, mais on peut prendre tout le temps de les observer en dehors des cours. Aussi quand elle entendi la voix d'Erza, elle fut étonnée.

- Pardon?

C'est à ce moment que les élèves rirent comme des idiots devant son désarroi. Mais la prof n'était pas du genre à laisser passer ça.

-Bande de crétins ! Vous allez vous payer de ma tête en disant que ça vous est jamais arrivé ! Imbéciles ! Vous n'êtes pas assez qualifiés pour vous moquer d'elle ! C'est clair ou faut que je vous fasse un dessin le temps que ça monte jusqu'à votre ridicule petit cerveau ?!

Elle attendit que les élèves acquièscent avant de se tourner vers Valéria, le regard tout aussi assassin que lorsqu'elle avait adressé la parole aux autres. Un regard à faire trembler le pire prisonnier du monde.

-Toi tu restes à la fin du cours ! Compris ?


Valéria la regarda, certainement un peu honteuse tandis qu'Erza soutenait ses yeux marron. Puis, elle se leva pour déclamer ce qu'elle savait, comme si elle l'avait apprit par coeur, telle une fille sous l'épée de Damoclès. Elle se racla d'abord la gorge, puis commença :

- Zeus madame, fils de Cronos et Rhéa, frère de Poséidon, Hadès, Héra, Héstia et Demeter; il est marié à sa soeur Héra avec laquelle il "a" une longue lignée de descendants.

Ses camarade se retournèrent tous vers elle, avec cette expression sur leurs visages qui voulait dire : "Non mais what the FUCK ?!!!" La prof d'histoire sourit. Ils lui donnaient encore une occasion de les humilier.

-Quoi ? Votre cervelle est trop petite pour contenir cette info ?! Vous êtes cons ou y a que les jeux vidéos qui vous branchent ?!

Elle reprit sa craie et commença à écrire quelques mots rapidement au tableau. Ce bon vieux tableau vert, typique des écoles. Le cliché bien fréquent aussi !

-En effet, Zeus est ce qu'on appelle un coureur de jupons. En clair, il a eut plusieurs aventures avec des mortelles ou des déesses. Ainsi que beaucoup d'enfants ! Même si son épouse officielle est Héra, Junon chez les Romains, il n'a eut qu'un enfant avec elle : Arès, Mars chez les Romains et dieu de la Guerre. Zeus, Jupiter chez les Romains donc est le dieu du ciel, des éclair et de la foudre. Il était anciennement "marié" à Métis, une déesse Titanne. Mais il avait entendu par un prophétie que son fils lui volerait le trône et le tuerait. Aussi il demanda à sa compagne de sa changer en une chose toute petite : elle se transforma en une goutte d'eau qu'elle avala. Mais l'enfant qu'elle portait grandit en Zeus pour finalement lui causer d'horribles maux. Il demanda donc à Héphaïstos, son fils, de lui briser le crâne. Et ainsi, Athèna en sortit adulte et en armes... Les crétins qui croient que çe leur servira à rien ferait mieux de se la boucler et d'écrire s'ils veulent gagner un soupçon d'intelligence !

C'est alors qu'un garçon entra, tout essoufflé et... en retard ! Toute la classe et Erza le regardait.

<<- E-Excusez moi... d'être en retard...>>

Il tendait son mot de retard dont la prof se saisit avant de le regarder à nouveau, un sourire moqueur aux lèvres.

-La chose à ne pas faire : arriver en retard le premier jour... Eh ben mon gars, tu t'es paumé dans les couloirs ? Tu sais pas lire un plan où t'avais envie de faire la visite ? Bon va t'asseoir. Prends une chaise, une table et pose toi au fond à côté de Valéria... Eliot Kugelmugel c'est ça ?

Elle attendit donc qu'il bouge pour le titiller encore un peu.

-Ah et ! Peux-tu me donner les noms de plusieurs des enfants de Zeus ainsi que le nom de la mère ? A moins qu'il te faille un plan afin que tu ne te perdes pas dans tes pensées !

Erza alla s'asseoir sur son bureau en faisant face aux élèves, attendant le moment il serait assit pour répondre.


Dernière édition par Erza d'Atalante le Dim 11 Nov - 17:16, édité 1 fois
avatar
Membre
Valéria LorksMembre
Messages : 54
Date d'inscription : 08/11/2012
Localisation : Sur un banc en bois, caché sous l'ombre d'un arbre
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La nouveauté est historique Dim 11 Nov - 17:01

La jeune fille aimait bien cette prof. Elle n'était pas particulièrement gentille, mais en tout elle l'avait proteger, et Valéria lui en était reconnaissante.

La professeur continua son cours, et soudain un jeune garçon, en retard, entra dans la classe. Il était essouflé, et apparemment très mal à l'aise.

- E-excusez-moi... d'être en retard...

Le pauvre, pensa Valéria .

La prof' le regardait avec un regard bien sadique, avant de lui répondre:

-La chose à ne pas faire : arriver en retard le premier jour... Eh ben mon gars, tu t'es paumé dans les couloirs ? Tu sais pas lire un plan où t'avais envie de faire la visite ? Bon va t'asseoir. Prends une chaise, une table et pose toi au fond à côté de Valéria... Eliot Kugelmugel c'est ça ?


La petite nouvelle regarda la place à côté d'elle, et remarqua que son sac était sur la chaise sur laquelle cet Eliot devait s'assoir. Elle l'enleva, et le posa par terre à côté de ses jambes, quand elle entendu la professeur posé une question au petit retardataire:

-Ah et ! Peux-tu me donner les noms de plusieurs des enfants de Zeus ainsi que le nom de la mère ? A moins qu'il te faille un plan afin que tu ne te perdes pas dans tes pensées !

Le bras de Valéria se trouva au dessus des têtes des collègiens en quelques instants. Elle le bougea dans tous les sens, mais elle avait l'impresion que la prof' l'ignorait totallement.
Eliot s'assit à côté de la jeune fille, et quand cette dernière compris que la professeur ne l'interogerai pas, elle souffla doucement à l'oreille d'Eliot:

- Persèphone, fille de Demèter...

Valéria se tourna légèrement vers la prof pour voir si cette dernière les regardait.

- Athèna, fille de Mètis...

Encore un coup d'oeil en direction de la prof.

- Apollon, Artemis, fille et fils de Leto...
avatar
Membre
Eliot KugelmugelMembre
Messages : 13
Date d'inscription : 04/11/2012
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La nouveauté est historique Dim 11 Nov - 18:02

-La chose à ne pas faire : arriver en retard le premier jour... Eh ben mon gars, tu t'es paumé dans les couloirs ? Tu sais pas lire un plan où t'avais envie de faire la visite ? Bon va t'asseoir. Prends une chaise, une table et pose toi au fond à côté de Valéria... Eliot Kugelmugel c'est ça ?

Eliot hocha sa tête et alla aussitôt à sa chaise. A peine qu'il se déplaçait, la prof' demanda:

-Ah et ! Peux-tu me donner les noms de plusieurs des enfants de Zeus ainsi que le nom de la mère ? A moins qu'il te faille un plan afin que tu ne te perdes pas dans tes pensées !

"Oulah, doucement!" soupira-t-il dans sa tête. Quand il s'assied à côté de "Valéria" qui déplaçait son sac, elle se mit à lui souffler les réponses. Mais Eliot n'était pas très attentif à ce que disait la jeune fille, en fait il ne l'écoutait pratiquement pas. Il ne devait pas tarder à répondre à la question de la professeur alors il lança, d'une voix assez féminine (dû à ses habitudes d'acter comme une fille avec son père), ce qu'il savait en ayant les yeux baissés:

-Hum, comme enfant il y a Aphrodite, fille de Dioné ou de Thalassa; Héraclès, fils de Alcmène; Arcas, fils de Callisto; Apollon et Artémis enfants de Léto et erm...

Il remarqua que les deux derniers enfants qu'il avait cité était une des réponses que lui souffla Valéria, ce qui le déséquilibra un peu. Mais il continua,mais les yeux levés cette fois-ci, sous le regard effaré des autres élèves, (Valéria avait déjà fini de lui souffler, enfin, j'imagine...):

-Dionysos, fille de Sémélé; Epaphos, fils de Io... Tityos et Manès, enfants de Gaïa... Et pleins d'autres encore.

C'est clair qu'il n'allait pas réciter les 49 femmes/maîtresses/amantes de Zeus qui ont eu un ou des enfant(s).
Quand il finit son petit discours, qui était plutôt une énumération, sur les enfants de Zeus, il put enfin sortir ses affaires tranquillement, de son sac qui trainait au sol, comme presque tout les autres élèves.
Tout les élèves regardaient le retardataire d'un air très étonné. Du genre: "Mais ce truc c'est un alien!!!" puis "En fait, les deux au fonds se sont des grosses têtes!"... Enfin vous voyez le truc.
avatar
Membre
Erza d'AtalanteMembre
Messages : 16
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La nouveauté est historique Dim 11 Nov - 19:50

Erza attendit patiemment qu'Eliot lui fasse sa réponse. Valéria avait enlevé son sac de la chaise afin qu'il puisse s'y asseoir. Mais le garçon prit bien le temps de s'installer avant de répondre. Et puis, il n'allait pas le faire tout de suite ! En plus, Valéria croyant être discrète lui soufflait les réponses.

- Persèphone, fille de Demèter...

Elle se tourna vers Erza, la prenant certainement pour une gourde.

- Athèna, fille de Mètis...

Elle lui jeta encore un coup d'oeil, ce qui exaspéra la prof.

- Apollon, Artemis, fille et fils de Leto...

Certes elle chuchottait, mais le sourcil froncé avec agacement d'Erza montrait bien qu'elle avait parlé... un peu trop fort. Et le pire... c'est qu'on aurait dit qu'Eliot ne l'écoutait même pas ! Il lança, d'une voix féminine et les yeux baissés :

-Hum, comme enfant il y a Aphrodite, fille de Dioné ou de Thalassa; Héraclès, fils de Alcmène; Arcas, fils de Callisto; Apollon et Artémis enfants de Léto et erm... Dionysos, fille de Sémélé; Epaphos, fils de Io... Tityos et Manès, enfants de Gaïa... Et pleins d'autres encore.

Il s'en tirait plutôt bien, malheureusement pour lui, sa réponse au sujet d'Apollon et d'Artémis, eh bien il l'avait formulée en même temps que Valéria ! Aussi Erza se devait-elle de lui régler son compte juste après.

Et encore une fois les élèves qui le regardaient l'air de dire "Punaise mais c'est quoi ce délire ?! Ils sortent d'où ces intellos ?!"

-Oui c'est bien... sauf que Dionysos n'est pas une fille !

Elle lança un regard meurtrier à Valéria avant de poursuivre.

-Eliot, tu resteras toi aussi à la fin du cours... Et Valéria, on ne souffle pas les réponses. Et on ne prend pas la prof pour une GOURDE ! C'est clair ?! Ou je dois vous envoyer en colle pour ça !

Elle vint se placer juste à côté de leur table histoire de prendre de la hauteur pour finalement ouvrir leurs livres d'histoires.

-Vos livres pages 21 ! Regardez cette image et décrivez la moi !

Spoiler:
 

Elle alla à son bureau pour prendre son livre à la bonne page afin d'avoir l'illustration et les commentaires sous ses yeux. Bien qu'elle savait que beaucoup sauraient faire une étude du tableau, elle avait les yeux rivés sur les deux élèves du fond.
avatar
Membre
Valéria LorksMembre
Messages : 54
Date d'inscription : 08/11/2012
Localisation : Sur un banc en bois, caché sous l'ombre d'un arbre
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La nouveauté est historique Dim 11 Nov - 21:03

Valéria se sentit un peu offensée lorsqu'Eliot se mit à dire des noms que lui connaissait, au lieu de ceux que Valéria lui avait souflé.
Malgrè ça, elle était contente de constater que lui aussi (ou du moins avait l'air) d'un passionné de la mytologie grèque, tout comme elle.
A la fin de le réponse du retardataire, leurs camarades se tournèrent vers eux avec le même regard qu'ils avaient lancé à la jeune fille quelques minutes avant. C'est à dire, le regard "What the fuck are they talking about?!". Valéria sourit.

-Oui c'est bien... sauf que Dionysos n'est pas une fille !


La jeune fille sourit de nouveau.
C'est alors que le regard meurtrier de la professeur d'Histoire-Géo se posa sur elle.

-Eliot, tu resteras toi aussi à la fin du cours... Et Valéria, on ne souffle pas les réponses. Et on ne prend pas la prof pour une GOURDE ! C'est clair ?! Ou je dois vous envoyer en colle pour ça !

La petite nouvelle rougit et vu à nouveau le regard de ses camarades se tourner vers elle. Sauf que cette fois, leurs regards disaient "Bien fait, fayote!".

La prof' conitnua:

-Vos livres pages 21 ! Regardez cette image et décrivez la moi !


Eliot n'avait apparemment pas envie de partager son livre, alors Valéria ouvrit son propre livre, à la page 20.
Dessus, la photo:
Spoiler:
 

Dans la description, il y avait écrit : Vénus et Adonis, Pierre Paul Rubens 1653.

C'était une image facile. La main de Valéria se leva de nouveau.

Spoiler:
 
avatar
Membre
Eliot KugelmugelMembre
Messages : 13
Date d'inscription : 04/11/2012
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La nouveauté est historique Lun 12 Nov - 19:34

-Eliot, tu resteras toi aussi à la fin du cours... Et Valéria, on ne souffle pas les réponses. Et on ne prend pas la prof pour une GOURDE ! C'est clair ?! Ou je dois vous envoyer en colle pour ça !

Une pensée ironique traversa alors le cerveau d'Eliot: "La journée commence vraiment bien..." Mais bon, ce n'est pas une rentrée ratée qui va décourager Eliot de travailler. Les autres élèves regardaient Valéria assez moqueur et réjouit que l'élève se fasse engueuler. Mais le jeune garçon n'y prêta pas attention.

-Vos livres pages 21 ! Regardez cette image et décrivez la moi !

Il prit donc son livre et l'ouvrit à la page 21. Il n'était certes pas le meilleur pour décrire une œuvre, mais bon, il n'était pas non plus mauvais. Il ne leva pas la main mais vit celle de sa voisine la levée. Le jeune garçon regarda sa camarade puis son livre. Elle avait l'air de regardé la mauvaise page, mais il ne voulait pas non plus avoir l'air d'un idiot en lui rappelant que c'est la page 21 qui est juste à côté de la page 20. Les deux pages représentaient donc deux tableaux différent, mais par le même artiste. Il se tût à un moment et ne fit que la description du tableau page 21 dans sa tête, ce qui fût plutôt rapide vu que la plupart des choses étaient écrites en dessous.

"Donc, c'est Mucius Scaevola devant Porsenna de Pierre Paul Rubens. Une huile sur toile, les dimensions marquées sont: Hauteur 187 * Largeur 265 cm. Le tableau représente Mucius Scaevola se brulant la main avec laquelle il avait tué une personne innocente, en tant que punition.Il s'était trompé de victime..."

Heureusement, Eliot connaissait bien l'Histoire, il avait peut être souvent des prof' barbant, mais il travaillait bien avec. Le mieux dans tout cela, c'est qu'il peut un peu se rappeler de ses leçons, comme ici par exemple. Il avait déjà un peu étudier sur Mucius Scaevola et Porsenna auparavant...
Mais il ne leva toujours pas la main. Il donnait toujours des coups d’œil à Valéria pendant qu'il faisait sa description dans sa tête. Il ne savait toujours pas si elle était à la bonne page ou non. Il chuchota à sa voisine en montrant le tableau:

- Um... C-C'est Mucius Scaevola qui se brûle la main pour avoir tué la mauvaise personne pas vrai?...

Voilà une de ses façon pour détourner une question "idiote" comme "Tu es à la bonne page là?" à une question un peu plus intéressante qui répondait également à la première question idiote. Mais on remarquait toujours son côté timide, avec sa voix tremblotante. Il n'était pas réellement habitué à adresser la parole à quelqu'un, en même temps, tout le monde se moquait de lui avant, à cause de son apparence de jeune fille. Donc il était plutôt seul dans son coin, à dessiner...
Il prit un stylo et le fit rouler sur ses lèvres pour réfléchir un peu. Peut-être pas au cours, mais il réfléchissait, les yeux rivés sur son livre.
avatar
Membre
Erza d'AtalanteMembre
Messages : 16
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La nouveauté est historique Mar 13 Nov - 20:20

Sous ses yeux noisette, les élèves ouvrirent leurs livres. Avec remords, elle se dirigea à nouveau vers son tableau. Si elle avait eut un peu plus d'ancienneté dans l'académie, elle aurait été un peu plus gentille... mais vu qu'elle était jeune, ainsi que jeune prof, elle ne pouvait pas se laisser marcher sur les pieds.

Mais il y avait bien sûr un gignol pour croire qu'elle était dupe. Ce dernier, alors qu'elle regardait dans sa direction dessinait sur son cahier.
Elle s'avança vers lui, sans qu'il s'en rende compte. Erza prit son cahier en faisant une grimace de félicitations.

-Magnifique ! Sam de Nivro... c'est marqué sur ton cahier. La prochaine fois, tu me feras le plaisir de dessiner autre chose que des dauphins en cours d'histoire, après, si tu veux dessiner le tableau page 21 de ton livre, libre à toi... encore faudrait-il que tu sois page 21 ! Et non page 31 ! 1 heure de colle mon vieux !


Le malheureux tenta de se justifier tandis qu'elle marchait vers Valéria et Eliot. La prof se stoppa net afin de mieux l'écouter.

-Mais madame ! Soyez sympa ! Mes profs croivent que j'sais pas dessiner, vous au moins, vous savez !

Erza se mit à rire, tellement fort qu'on aurait crut qu'elle allait mourir. Mais elle riait d'un rire sadique. Plus un ricanement qu'un rire à vrai dire.

-Coco, quand tu sauras parler, tu reviendras me voir d'acc' ? Déjà c'est mademoiselle. Les profs de sont pas sympa, mais gentils. Et c'est pas croivent c'est croient. Tu dois pas être bon en français. Et sérieux, j'en ai rien à faire, à cirer, à fouttre, à battre, c'est comme tu veux, dans ton langage primitif, de tes dessins ! Je m'en fiche complètement de tes dauphins même pas bleus !

Voilà qui devrait le calmer. Une petite heure de colle dès la première journée avec elle, ça faisait bien dans le bulletin. Si toute fois elle pourrait rédiger ce bulletin. Ainsi elle continua sa marche jusqu'à la table des deux nouveaux.

Les deux élèves semblaient très concentrés, mais les lèvres d'Eliot s'agitèrent. Trop loin pour entendre, elle ne perçut aucun son. Mais elle n'allait pas s'arrêter là.

-Alors Eliot ! Tu vas me dire tout ce que tu sais de cette légende. En me regardant moi, et pas les commentaires. Tu peux éventuellement t'aider du tableau, mais pas de ta voisine compris ? Et toi Valéria, tu compléteras s'il manque des choses après. Je t'écoute jeune homme.

Elle couvra les commentaires d'une feuille cadrillée et resta debout près d'eux, les autres étudiants tournés vers Eliot. Erza comptait bien tester autre chose que leur capacité à analyser une illustration, mais ça, ils le verraient une fois Eliot et Valéria passés.
avatar
Membre
Eliot KugelmugelMembre
Messages : 13
Date d'inscription : 04/11/2012
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La nouveauté est historique Mar 4 Déc - 19:13

-Alors Eliot ! Tu vas me dire tout ce que tu sais de cette légende. En me regardant moi, et pas les commentaires. Tu peux éventuellement t'aider du tableau, mais pas de ta voisine compris ? Et toi Valéria, tu compléteras s'il manque des choses après. Je t'écoute jeune homme.

A cet ordre, Eliot leva la tête et regarda droit dans les yeux de la professeure. Il donnait quelques coups au tableau et lança sa réponse:

- Ce tableau est une huile sur toile mesurant 187cm de hauteur *265 cm de largeur. Il a été créé par Pierre Paul Rubens. Cette toile représente Mucius Scaevola devant Porsenna, ce qui a donné le titre du tableau, et qui brûle sa main droite pour avoir tué la mauvaise personne. Les Étrusques assiégeaient Rome et menaçaient de la vaincre. Caius Mucius décida d'assassiner le roi. Pour cela, il s'était déguisé en Étrusque pour s'infiltrer dans la tente de campagne de Porsenna, et se fût une réussite. Mais comme il n'avait jamais vu le roi, il se précipita sur une personne dont les riches vêtements avaient une allure royale, il se trompe et blesse mortellement son scribe. Entouré de suite de soldats qui le menaçait de le soumettre au feu, Mucius se punit lui même en se brûlant la main droite en disant calmement: «Le corps est peu de chose, pour ceux qui voient une grande gloire ».Porsenna, admirant le courage du jeune homme, décida de lui laisser la vie ; aussi Caius Mucius fit-il mine de se montrer reconnaissant et de se résoudre à avouer au roi ce que par la force il ne pourrait pas lui faire avouer, c'est-à-dire que des douzaines de jeunes gens avaient prêté serment de mettre un terme à la vie du roi ou de mourir dans cette tentative, et qu'à ce même moment certains étaient en train de rôder autour du camp. Prêtant foi à cette invention du Romain, et craignant qu'il s'agît de jeunes aussi courageux que celui-ci, Porsenna décida de retirer ses troupes et de mettre fin à la guerre. Remarque: Scaevola veut dire "gaucher" en latin.

Eliot connaissait très bien ses cours d'histoires de ces anciennes années. Il en était plutôt fier (et il avait bien raison), d'avoir une telle mémoire. Il rebaissa un peu les yeux après son discours puis regarda un peu les autres élèves qui avaient l'air d'avoir les yeux qui sortaient de leurs orbites. Leurs têtes étaient assez marrantes pour le jeune garçon. Mais il resta sérieux. Un petit doute resta un peu en lui, avait il oublié quelque chose dans sa prestation? Eh bien , si jamais cela est vrai, peut être que Valéria remplira ce "trou".

Spoiler:
 
avatar
Détenteur du Hentai Geass
Shinji WataruDétenteur du Hentai Geass
Messages : 64
Date d'inscription : 11/07/2012
Age : 20
Localisation : Auprès de ma bien aimée
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La nouveauté est historique Jeu 7 Mar - 5:16

Une petite journée s’annonçait...occupé la tète baissé sur ma table toute la journée vu que je connaissais déjà en grande partie le programme je m'ennuyais ferme en cours...Dormir ? A tous les cours. Aucun prof pour l'instant ne m'avais intéressé dans leur débit habituel de paroles inintéressantes et essayant d’intéresser l'ensemble de la classe avec leurs conneries...ça commençait a me lasser comme il se doit...je commençais a me dire que j'allais changer de classe pour intégrer une classe plus animé donc avec des profs essayant de recadrer les élèves...ce genre de classe me plaisait énormément car non seulement les profs s’énervaient et punissaient pour rien mais en plus les élèves avaient suffisamment de burnes pour répliquer. Maso ? Pas du tout. Je suis quelqu'un qui n'aime pas s'ennuyer voilà tout...j'aimais les profs nerveux animant la classe de leur cri,ça me permettait de rester éveillé et ça m’exerçait a débiter des conneries...

Dans mon attente d'un prof qualifié pour m'instruire je m'ennuyais...je m'ennuyais au point de baver sur ma table pendant mon sommeil...je m'ennuyais tellement que les profs le sentaient et ne cherchait même plus a m'interroger...si j’étais une chenille mon cocon aurait donné un papillon des plus éclatants...je me serais envolé et mourrait quelques temps plus tard comme tout papillon...mais honnêtement la mort m'aurait soulagé ! Je dormais beaucoup...beaucoup trop ! Folie ? J'allais l'atteindre si je ne trouvais pas un prof digne de ce nom...un prof qui selon moi portait le nom d'Erza ! Un nom a consonance guerrière accompagné d'une demoiselle plantureuse et aux allures violentes...une guerrière en prof d'histoire...pourquoi pas ?

Entré en cours spectaculaire vu qu'a part moi tous les élèves c’était levé a l'unisson...elle n'avais pas du me voir car j’étais dans un coin de la classe et que mon nom de famille était tout en bas de la liste avec les W...Chance ? Non car encore une fois je commençais a dormir quand...poussage de gueulante pas possible a tout bout de champ...bordel elle avais un caisson de basse a la place des cordes vocales ou quoi ? Cette femme criait en parlant c’était ahurissant ! Certes ça me tenait éveillé mais ces coups de pression répétitifs m'agaçait sérieusement...et malgré moi je me levais pendant qu'elle martyrisait deux de mes camarades

[Mademoiselle...pourriez vous simplement et sans parler plus fort que moi afin d'imposer votre oh si grande puissance m'expliquer pourquoi vous parlez si fort ? Nous ne sommes ni sourd ni malentendants...certes on parle des dieux grecque mais ce n'est pas une raison de se la jouer Athéna je pense...encore une fois je vous parle calmement donc faites de même s'il vous plaît...m'enfin je tenais a dire aussi qu'en persécutant avec soin et beaucoup de sadisme Valérie et Eliot ne vous rend pas plus imposantes ou menaçante...en tout cas pas pour moi...tout ce que je vois c'est une femme ayant un trop pleins de fierté s'attaquant a plus faible qu'elle.]

j'avais dis ca avec un faux sourire enfantin sur le visage...ce même visage qui m'avais valu maintes et maintes fois des baisers et etre catalogué de mignon...sortant mon cahier après pas mal de temps depuis le début du cours j'ajoutais toujours souriant :

[Sinon...jolie tatouage ! Il represente quoi?]

(oui je m'ennuyais trop...et si j'ai bien compris ce RP est libre ?)
avatar
Membre
Erza d'AtalanteMembre
Messages : 16
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La nouveauté est historique Dim 14 Avr - 17:57

Erza fixa Eliot. Il avait parlé certes, mais de toute façon, elle ne le punirait pas. Pas tout de suite. Il commença sa tirade sous le regard étonné de presque toute la classe.

- Ce tableau est une huile sur toile mesurant 187cm de hauteur *265 cm de largeur. Il a été créé par Pierre Paul Rubens. Cette toile représente Mucius Scaevola devant Porsenna, ce qui a donné le titre du tableau, et qui brûle sa main droite pour avoir tué la mauvaise personne. Les Étrusques assiégeaient Rome et menaçaient de la vaincre. Caius Mucius décida d'assassiner le roi. Pour cela, il s'était déguisé en Étrusque pour s'infiltrer dans la tente de campagne de Porsenna, et se fût une réussite. Mais comme il n'avait jamais vu le roi, il se précipita sur une personne dont les riches vêtements avaient une allure royale, il se trompe et blesse mortellement son scribe. Entouré de suite de soldats qui le menaçait de le soumettre au feu, Mucius se punit lui même en se brûlant la main droite en disant calmement: «Le corps est peu de chose, pour ceux qui voient une grande gloire ».Porsenna, admirant le courage du jeune homme, décida de lui laisser la vie ; aussi Caius Mucius fit-il mine de se montrer reconnaissant et de se résoudre à avouer au roi ce que par la force il ne pourrait pas lui faire avouer, c'est-à-dire que des douzaines de jeunes gens avaient prêté serment de mettre un terme à la vie du roi ou de mourir dans cette tentative, et qu'à ce même moment certains étaient en train de rôder autour du camp. Prêtant foi à cette invention du Romain, et craignant qu'il s'agît de jeunes aussi courageux que celui-ci, Porsenna décida de retirer ses troupes et de mettre fin à la guerre. Remarque: Scaevola veut dire "gaucher" en latin.

La prof l'observa un instant avant de s'en aller vers son tableau. Elle écrivit rapidement un mot "vertu". Elle croisa les bras sur sa poitrine avant de parcourir l'assistance de ses yeux noisettes. Son T-shirt à manches courtes laissaient paraître son tatouage qu'elle s'était fait le jour de ses 16 ans. Elle avait eut un coup de foudre pour le motif et n'avait pas résisté.

- La vertu. Ils appelaient ça la "vertus romana". Chaque homme cherchait à défendre cette "vertus romana" car c'était protéger la cité de Rome, c'était honorer sa patrie. Ils étaient fiers de se sacrifier pour Rome. Eliot a bien décrit ce qu'il s'était passé, en détails. C'est bien. Sachez qu'en France, il y a une épreuve d'histoire des arts qui consiste à parler d'un tableau, d'une affiche de film ou d'une musique, dire ce que l'auteur a voulu faire passer comme message etc... vous devez également donner des ordres de grandeur pour les peintures. Votre camarade aurait eu une excellente note. Bravo.

Alors qu'elle se dirigeait de nouveau vers lui pour récupérer la feuille, un autre élève se leva. Apparemment il ne semblait pas du tout gêné de se mettre devout comme ça, en plein cours. Erza avait deux choix : l'envoyez à la vie scolaire, ou s'en charger elle-même. Naturellement, la seconde option était la meilleur puisqu'elle pouvait ainsi le recadrer de façon radicale. En effet, bien qu'ils aient légèrement parlé des Grecs auparavant, il s'agissait des Romains. Mais le monde Antique est souvent associé aux Grecs, alors autant faire un grand titre sur ça, et s'échapper un peu sur le monde qu'était Rome, à l'époque.

Mademoiselle...pourriez vous simplement et sans parler plus fort que moi afin d'imposer votre oh si grande puissance m'expliquer pourquoi vous parlez si fort ? Nous ne sommes ni sourd ni malentendants...certes on parle des dieux grecque mais ce n'est pas une raison de se la jouer Athéna je pense...encore une fois je vous parle calmement donc faites de même s'il vous plaît...m'enfin je tenais a dire aussi qu'en persécutant avec soin et beaucoup de sadisme Valérie et Eliot ne vous rend pas plus imposantes ou menaçante...en tout cas pas pour moi...tout ce que je vois c'est une femme ayant un trop pleins de fierté s'attaquant a plus faible qu'elle.


L'enseignante leva un sourcil tandis qu'il sortait son cahier. Oh elle l'avait remarqué, allongé sur sa table, imitant l'escargot en bavant dessus. Mais elle n'avait pas eut le coeur de lui balancer une craie dans la tronche. De toute façon, à quoi cela aurait-il servi ? A rien en effet, il l'aurait sûrement écoutée cinq minutes avant de replonger, à la limite entre le monde des rêves et la réalité. Gamin...

Sinon...joli tatouage ! Il représente quoi ?

De nouveau il sourit. Cela agaça à peine Erz qui baissa la tête en fermant les yeux. Elle quitta Eliot et Valéria pour s'approcher de son bureau. Elle s'assit sur sa chaise et farfouilla dans son sac avant de regarder un cahier à elle. La prof se leva et alla se planter droit devant l'élève. Elle laissa tomber le livre juste devant lui. Enfin, le manga plutôt.

- Fairy Tail ? Tu connais ? C'est le même motif. Ah et, Mucius Scaevola était Romain. Et il semblerait mon pauvre que tu ne connaisse pas le monde de l'enseignement. On fait juste cours, et quand ça ne va pas on crie voilà tout. Je ne cherche pas à être plus imposante, je le suis déjà. Quant à ma fierté, elle se porte très bien merci.

Doucement, elle vint se placer juste à côté de lui pour mettre son bras sur son épaule et regarder le tableau vert.

- Dis moi... Shinji Wataru. Qui est le dieu du sommeil chez les Grecs ? Tu devrait savoir puisque tu as failli tomber dans ses bras. Ah et, sans ironie, puisque demain nous nous revoyons, je peux t'apporter un oreiller, ce sera plus confortable et tu ne risqueras pas de voir ton texte imprimé sur ta joue.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La nouveauté est historique

La nouveauté est historique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Limonade: un berceau historique méconnu
» Nouveauté W40k
» VIDEO Historique , ha la nostalgie.
» L''historique de ma bande
» nouveautés a la VPC games workshop

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Académie :: Salles de cours :: Salles classiques-