Partagez|

Routine brisée (PV Valéria Lorks)

avatar
Membre
Léonid CartagiaMembre
Messages : 82
Date d'inscription : 06/08/2012
Age : 18
Localisation : Sur un banc de la cour
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Routine brisée (PV Valéria Lorks) Lun 12 Nov - 23:07

- Encore à tous se tourner vers moi… A croire qu’ils n’ont jamais vu de cheveux blancs neige… Ce n’est pas pour les mêmes raisons que dans l’académie, c’est déjà ça. Mais c’est tout de même agaçant…

Ces paroles, Léonid venait de les dire tout haut inconsciemment. Un de ses principaux problèmes était celui-ci : il pensait rarement « dans sa tête ». Non, ce qu’il pensait, il le disait souvent à voix haute. Mais heureusement pour lui, cela ne lui avait encore jamais causé de tort, car il arrivait des fois qu’il contrôle un peu le cours de ses pensées. Il se gratta la tête, la leva pour regarder des panneaux indiquant différents endroits de la ville, et tourna à gauche. Dans sa poche résidait un petit carnet, avec la plupart des pages remplies de mots. La rue commençait à s’incliner. Léonid connaissait bien ce chemin. Il ralentit un peu pour ne pas être emporté par la descente. C’était une grande ligne droite. Léonid la traversa, et assez rapidement…

- J’y suis… J’ai l’impression qu’aujourd’hui, la Grande Place est plus loin que d’habitude… Sûrement la fatigue.

Léonid venait d’arriver à la Grande Place. Pourquoi faire ? Y écrire. Il avait repéré cet endroit depuis son arrivée dans la ville. Elle était souvent fréquentée, mais ces jours-ci, Léonid n’y allait pas. Il préférait de loin lorsqu’elle était silencieuse. Dans ces moments-là, il l’adorait. Elle l’inspirait beaucoup. Il y avait même sa place favorite. Bien sûr, il en connaissait son emplacement. Il s’en souvenait toujours. C’était un banc qui était rarement pris, et pratiquement jamais en présence de Léonid. Il se trouvait entre deux bâtiments, deux lieux de travail. Il s’en approcha et… S’aperçut qu’elle était déjà occupée. Par une fille aux cheveux d’un rose pâle. Lorsqu’il vit que sa place était prise, il fronça les sourcils. Que faisait-elle ici ? Il courut presque jusque devant elle et lui dit :

- Hum… Salut ! Excuse-moi, mais… C’est ma place habituelle, elle me tient à cœur…

avatar
Membre
Valéria LorksMembre
Messages : 54
Date d'inscription : 08/11/2012
Localisation : Sur un banc en bois, caché sous l'ombre d'un arbre
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Routine brisée (PV Valéria Lorks) Lun 12 Nov - 23:54

Cela fesait une semaine que Valéria était à la Yoshitoki Académie, mais elle voulait sortir un peu. Alors, elle alla dans le centre ville, sur la Grande Place. Elle trouva un joli petit banc, sur lequel elle décida de s'assoir, pour lire un peu, et faire le saut entre la musique pop de son iPod et le chant des oiseaux. Au moment où elle sortit son livre, elle réalisa qu'elle avait oublié son iPod chéri à l'Académie.

-Roh la c*nne ! pensa-t-elle d'elle-même.

Quand même, on n'oublie pas son objet préféré voyons! Elle se donna une claque intérieur, et se mit à lire, et à ne faire qu'à écouter les oiseaux.

Elle était en plein dans sa lecture du livre "La Maison de la Nuit" (qu'elle avait déjà lu au moins cinq fois...), quand un jeune homme, à peu près son âge, aux cheveux blancs, accouru vers elle.

- *Le pauvre, il a l'air un peu stresser ce jeune là*, pensa-t-elle.

- Hum… Salut ! Excuse-moi, mais… C’est ma place habituelle, elle me tient à cœur…

- Ah bon? Hum, tu t'appelles comment? Parce que même si tu t'appelles Jacques ou Pierre, je ne vois pas de prénom inscrit sur ce banc là. :3

La jeune fille sentait que la tension montait dans les veines du garçon.
Elle se racla la gorge:

- Mais on peut le partager, non?

Et elle lui donna un sourire d'ange.

- *Il ne peut pas m'en vouloir maintenant*, pensa-t-elle.

Elle se décala un peu, pour lui laisser de la place à côté d'elle, et se remit dans sa lecture de son livre préféré. Elle jetta un coup d'oeil au garçon, qui n'avait pas l'air de vouloir partager cette place.

- Tu veux plus de place?

Dit-elle en se décalant encore plus.
Mais le jeune homme ne bougea pas d'un pouce.

- Eh bien assis-toi! Que veux-tu que je te dise? Je vais pas me bouger d'ici, je suis venue la première.

Le côté têtu de Valéria venait de se montrer. Pour rien au monde elle ne se bougera de ce banc. Elle était comme ça, têtue comme une mule, à ne pas lacher son morceau. Le garçon devra ou changer de banc pour la journée, ou alors partager celui de notre tête de mulle.
avatar
Membre
Léonid CartagiaMembre
Messages : 82
Date d'inscription : 06/08/2012
Age : 18
Localisation : Sur un banc de la cour
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Routine brisée (PV Valéria Lorks) Mar 13 Nov - 0:25

- Ah bon? Hum, tu t'appelles comment? Parce que même si tu t'appelles Jacques ou Pierre, je ne vois pas de prénom inscrit sur ce banc là.

Léonid resta de marbre face à cette réponse. Il voulait son banc. Sentant sûrement que le jeune homme n’avait pas beaucoup apprécié cette réplique, elle continua :

- Mais on peut le partager, non?


Elle lui fit un grand sourire et se poussa afin de lui faire de la place, avant de replonger dans le livre qu’elle tenait. Si elle pensait que ça allait le pousser à changer d’avis pour « sa » place… Elle se trompait. Elle sortit un peu de la lecture de son livre et jeta de nouveau un coup d’œil à Cartagia qui n’avait pas bougé. Elle lui demanda :

- Tu veux plus de place ?

Et elle se poussa un peu plus. Mais Léonid ne bougea toujours pas. Etait-il donc si dur à faire comprendre ? Il resterait dans son silence jusqu’à ce qu’elle comprenne ce qu’il voulait. Ce qui ne se fit pas attendre, mais elle n’eut pas la réaction qu’il aurait voulu qu’elle ait :

- Eh bien assis-toi ! Que veux-tu que je te dise ? Je vais pas me bouger d'ici, je suis venue la première.

Il aurait donc beau rester debout toute la journée, il n’aurait pas ce qu’il voulait. Que c’était embarrassant de devoir « partager ». Il avait rarement eu à le faire, et les fois où cela arrivait, il n’était pas toujours enclin à le faire. Mais apparemment, cette fois, il n’avait pas le choix… Tout de même assez agacé, il appliqua la paume de sa main sur son seul œil visible, le droit et ferma les yeux, même si on ne pouvait pas les voir, le droit caché sous sa main et le gauche, sous ses cheveux.

- Soit.


Il s’assit, sortit son carnet et un stylo, et se mit à réfléchir sur ce qu’il écrirait. En bref, il se mit à rêvasser un peu. Mais aujourd’hui, il ne le pouvait pas. Cette fille entravait ses pensées. Impossible de réfléchir à quoi que ce soit à ses côtés. Agacé, mais avec une pointe de curiosité, il jeta un coup d’œil à ce qu’elle faisait.

avatar
Membre
Valéria LorksMembre
Messages : 54
Date d'inscription : 08/11/2012
Localisation : Sur un banc en bois, caché sous l'ombre d'un arbre
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Routine brisée (PV Valéria Lorks) Mar 13 Nov - 10:40

Le garçon ne répondait pas à ses questions, ni à ce qu'elle disait.
Et puis soudain il fit quelque chose qui étonna fort notre jeune héroïnne. Il mit sa main sur l'oeil que l'on pouvait voir, l'autre étant caché par ses cheveux, et dit:

- Soit.

- Enfin, pensa la jeune fille.

Elle se replongea dans sa lecture, aah, Zoey se fesait attaquer par Neferet, cette chieuse oui. Nefetet venait de faire appel à l'Ange Déchu, et quand celui-ci se releva de la terre, il tua la presidente. Le livre était au plus haut de son sommet d'action, quand elle vit que le garçon l'observait, ou du moins observait sa lecture. Roh mais qu'est-ce qu'il voulait encore celui-là!?
Elle se rapprocha légèrement de lui.

- Tu connais? demanda-t-elle en montrant la couverture. La Maison de la Nuit y était inscrit en grand. C'est mon livre préféré! continua-t-elle.

Elle ne savait pas ce qui se passait dans la tête de ce jeune homme, mais il était bien mistérieux avec ses cheveux blancs et son oeil caché. Pourquoi il était venu là d'ailleurs?

- Et toi, qu'est-ce que tu fais? Tu lis aussi?

Quand elle vit son bloc-note et son stylo en main.

- Ah, tu dessines? Non je crois pas que ça soit ça non plus.

Elle réfléchit quelques instants.

- Hum... tu écris? une légère pause. Tu écris quoi?

Elle se permetta de s'approcher encore un peu pour voir ce qu'il y avait écrit sur le bloc-note, mais elle constata que la feuille était blanche fantôme.

Elle leva les yeux vers le garçon. Elle n'arrivait toujours pas à deviner l'expression du garçon assit à l'autre côté du banc. Ca commençait à l'énerver, d'habitude elle savait toujours ce qui se passait dans la tête de l'autre. Mais pas maintenant.

Elle soupira.

- Bon écoute, si je te gêne autant, je vais aller sur un autre banc!
avatar
Membre
Léonid CartagiaMembre
Messages : 82
Date d'inscription : 06/08/2012
Age : 18
Localisation : Sur un banc de la cour
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Routine brisée (PV Valéria Lorks) Mar 27 Nov - 12:10

Il avait réellement l’impression qu’il ne pourrait rien écrire aujourd’hui. Et cela l’agaçait au plus haut point. Pourquoi fallait-il que ça tombe précisément sur lui ? Enfin… Depuis sa naissance, les soucis étaient souvent pour sa pomme. Pour pas changer des habitudes.

L’étrangère paraissait plongée dans sa lecture. Il semblait qu’il y avait de l’action, au vu de la passion pour laquelle elle lisait son livre. Mais elle avait apparemment senti le regard du jeune élève, car elle leva les yeux de son bouquin vers Léonid, l’air un peu agacé. Celui-ci se dit à lui-même :

- C’est ça, cache ton agacement…

Elle se rapprocha de lui en lui montrant la couverture sur laquelle était inscrite « La maison de la nuit » :

- Tu connais ? C’est mon livre préféré !

Léonid ne connaissait pas ce livre. Mais il n’allait même pas le dire. Il avait décidé de ne pas ouvrir la bouche. Seulement de regarder. Il n’avait aucune envie de parler, et encore moins avec elle. Il se contenta donc de continuer à la fixer indifféremment. Un regard qui ne laissait transparaître aucune émotion. Voyant qu’il ne répondait pas, elle continua :

- Et toi, qu’est-ce que tu fais ? Tu lis aussi ?

Elle posa le regard sur le bloc-notes de Léonid. De sa position, il supposait que la jeune inconnue ne pouvait voir rien que des feuilles, sans savoir si elles contenaient quelque chose ou non. Avant qu’il n’ait eu le temps de dire quelque chose, même s’il n’en avait pas l’intention, elle enchaîna :

- Ah, tu dessines ? Non, je ne crois pas que ce soit ça non plus.

Le jeune homme « se parla » encore à lui-même, sans montrer l’espace d’un instant le fil de ses pensées :

- On dirait qu’elle ne sait pas que le principe d’une conversation, c’est de parler l’un après l’autre… Même si de toute façon, je parlerai pas.

La jeune fille sembla réfléchir un peu, avant de conforter les pensées de Léonid :

- Hum, tu écris ? Une légère pause. Tu écris quoi ?

Elle se pencha pour mieux observer le carnet du garçon aux cheveux de neige. Puis, elle s’aperçut que la page était complètement vierge. Elle se mit à regarder Léonid. Celui-ci continuait à la fixer, comme s’ils ne pouvaient pas détacher le regard l’un de l’autre. Il utilisait un regard de plomb. Un regard vide. Un regard de mort, qui ne pouvait rien laisser deviner de ce qui se passait dans sa tête. Et il refusait de détourner le regard. Puis d’un coup, elle soupira.

- Bon, écoute, si ça te gêne autant que ça, je vais aller sur un autre banc !

Là, Léonid sourit. Et il lui répondit :

- Non, c’est bon… Tu peux rester. Ça ira pour moi.

Et il lui adressa un sourire. Mais ce n’était pas un sourire amical. C’était un sourire des plus malicieux. Un sourire ironique.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Routine brisée (PV Valéria Lorks)

Routine brisée (PV Valéria Lorks)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 2ème entrainement de Nuage Brisé [PV Ombre du Crépuscule]
» Mon verre s'est brisé comme un éclat de rire.[Alfred]
» D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]
» Du nouveau, routine habituelle... (pv Lolipop)
» 04. Le chocolat ne peut réparer un coeur brisé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ville :: Centre ville :: Grand Place-