Partagez|

Un vague souvenir ne s'oublie jamais... Surtout pas le tien. [Shinji]

avatar
Caps Lockeuse Obscène
Alice M. DüssendornCaps Lockeuse Obscène
Messages : 82
Date d'inscription : 28/06/2012
Age : 27
Localisation : Où ? ~ Moi ? Quelque part ♪
Voir le profil de l'utilisateur http://maozora.tumblr.com/
MessageSujet: Un vague souvenir ne s'oublie jamais... Surtout pas le tien. [Shinji] Jeu 7 Mar - 3:48



Elle détestait se regarder en sortant de la douche. Elle détestait regarder cette fine cicatrice qui partait du menton à sa joue. Elle était trop visible, lui remémorait bien trop de souvenirs douloureux, ravivait des plaies endormies, lui rappelait à quel point son père l'avait renié. Elle soupirait, légèrement en colère. Elle ne voulait pas y penser, ainsi elle fermait les yeux pour oublier, comme si cette cicatrice n'existait pas. Mais elle savait que lorsqu'elle ouvrirait les yeux, cette balafre serait toujours là... C'est pour cela qu'elle se tournait pour s'habiller dans les vestiaires des douches féminines. Elle s'enroulait une serviette autour de sa taille et se séchait les cheveux avant de s'occuper de son corps. C'était un rituel à chaque fois qu'elle prenait une douche, de toute façon. Après s'être sécher, Alice s'habillait de ses vêtements élégants et sobres à la fois. Elle n'en faisait jamais de trop, elle se vêtit comme elle en avait envie et pour montrer son rang au sein de tous. Bon, je l'avoue, on n'y faisait pas attention, mais elle s'en fichait éperdument. Elle posait ses lentilles rouges, qui contrastaient légèrement en un violet bleuté étincelant. Sur ce visage pour délicat, il y régnait le néant. Inexpressive délicate Alice.

A présent prête, elle recueillait son carnet et son stylo et disparaissait du dortoir. Elle avait besoin de se retrouver, faire le vide total de son esprit et rêver. La salle de théâtre avait le don de lui faire cet effet. Juste oublier. Juste rêver. Écrire et jouer un rôle... elle en avait besoin. Elle lisait calmement et consciencieusement les lignes qu'elle avait écrit la veille sur une nouvelle scène. Une scène d'amour... En réalité, qu'était-ce véritablement l'amour ? Ce sentiment était synonyme de bonheur, mais de souffrance aussi et justement, cette scène était un mélange des deux. Deux amis, qui ne s'étaient plus jamais revus, qui se redécouvrait enfin après de longues années où l'un à l'autre avaient étés arrachés. La demoiselle, héroïne de l'histoire en question était amoureuse, mais le garçon ne l'appréciait qu'en étant seulement son amie. Alice se disait qu'elle avait bien plus de facilité à écrire de l'amour plutôt qu'à le vivre. C'était tellement réel... Mais elle se retrouvait en ce personnage qui donnait tant de détermination pour protéger celui qu'elle aimait... La détermination, la protection. Mais l'amour... Peut-être était-ce de trop ? Soit...

Elle entrait dans la pièce et observa autour d'elle ; il y avait bien du monde, mais chacun s'occupait de ses histoires, elle se sentait en paix. Personne ne viendrait la dérangé n'est-ce pas ? Bien sûr que non. Elle s'installait et commençait à rédiger ses écrits perdant petit à petit la notion du temps et du reste. Elle sentit quelque chose, mais ne s'en préoccupait pas plus... Elle devrait y faire attention, car celui qui s'approchait n'était pas un étranger à son cœur... Enfin, à ses souvenirs.

_________________


Because Friendship is more Sadistic with them.:
 

Parce qu'on est fan de ses propres persos o/:
 

avatar
Détenteur du Hentai Geass
Shinji WataruDétenteur du Hentai Geass
Messages : 64
Date d'inscription : 11/07/2012
Age : 20
Localisation : Auprès de ma bien aimée
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un vague souvenir ne s'oublie jamais... Surtout pas le tien. [Shinji] Jeu 7 Mar - 4:47

Parfois il y avais des journée ou,simplement en les commençant on savait qu'elle seraient superbe...le concept de la joie et de l’épanouissement...des concept que j'ai compris...et que j'avais appliqué a mes quatre ans...au coté d'Alice Dussendorn...je me souvenais encore de son prénom et nom entier...la seule chose qui me manquait fut un visage sur ce nom...car depuis le temps elle avait grandis...et avais changé...du coup je ne savais pas a quoi elle ressemblait...je n'allais pas gueuler partout « Alice Alice ! » déjà parce que je passerais pour un fou,ensuite parce que si jamais elle me vois comme ça elle ne se souviendra pas de moi...donc je devais laisser le destin nous mettre ensemble...dans l'espoir qu'elle veuille de moi...après tout je suis ce que je suis...elle ne m'aimera sûrement pas...je devais penser a ce que j'allais lui dire si je venais a la voir...Tendue ? Pour la première fois de ma vie...Oui.

J'avais du mal a cerner le problème...j’étais amoureux...mais justement c'est la ou il y avais un problème...je comprenais parfaitement mes sentiments,je savais depuis quand,avec qui...mais je ne pouvais pas expliquer pourquoi...et ça me troublait fortement...car j'aimais comprendre et expliquer les problèmes,astuce,tracas...étant un magicien pour réaliser un tour je devais en connaître toutes les ficelles...mon amour je n'en connaissait aucune...pire : je ne les voyait même pas. Je ne savais pas pourquoi pendant tout ce temps une seule personne était gravé dans mon cœur,je ne savais pas pourquoi je ne l'avais pas supprimé comme les autres...ça me troublait vraiment...j'avais envie de réponse...donc je tournais dans les différentes salles de cours de l’école...je m’ennuyait et m'occupait donc en rentrant dans les classes,résolvant leur problème et repartait dans une autre...

Ma vie se résumait a ça,rentrer et ressortir dans la vie des autres...disparaître sans laisser de traces...supprimer ce que l'on veut chez soi pour se supprimer soi même chez les autres...j’étais comme ça...fantomatique,énigmatique,problématique. Beaucoup de mots en tique ? Oui. J’étais et suit toujours quelqu'un de relativement volatile dans sa façon d'agir...un coup présent un coup absent,un coup désespérant un coup enivrant...supprimer, réarranger la réalité...c’était mon passe temps...quand la réalité ne me plaît pas je ne la subis pas...j'en fait une fiction...voila le sens de ma vie...une grande pièce de théâtre reposant sur un tableau bancal qu'est ma mentalité...je suis une œuvre abstraite dans un monde concret...une étincelle de piquant dans un monde de douceur...Une anomalie ? C'est ce qui me définie.

Songeant encore éveillé je me baladais dans le lycée en naviguant de salle en salle dérangeant une classe en plein cour,me faisant accueillir par un groupe de mecs voulant draguer des filles et se servir de moi comme appât,attrapé par un groupe de fille et embrassé de partout car soi disant je suis mignon avec ma petite bouille...je m'amusais dans ce lycée en fait. Passant devant la salle de théâtre j'allais continuer mon chemin quand... « Alice... » je l'avais reconnu a ces traits...elle était devenue magnifique...une beauté glaciale mais ne l’étant pas assez pour geler mes sentiments...je marchais nonchalamment jusqu'à elle et arborant un sourire des plus enfantin :

[Tu te souviens de moi ? C'est Shinji ! Ça fait longtemps...on avaient quatre ans...mais je m'en souviens encore...et en plus de ton visage ravissant mon amour ne m'a pas quitté...voila...je suis fou amoureux de toi Alice...]

Je m’arrêtait la pour voir sa réaction et m'asseyait a coté d'elle en regardant la pièce calmement
avatar
Caps Lockeuse Obscène
Alice M. DüssendornCaps Lockeuse Obscène
Messages : 82
Date d'inscription : 28/06/2012
Age : 27
Localisation : Où ? ~ Moi ? Quelque part ♪
Voir le profil de l'utilisateur http://maozora.tumblr.com/
MessageSujet: Re: Un vague souvenir ne s'oublie jamais... Surtout pas le tien. [Shinji] Jeu 7 Mar - 5:50



L'inspiration débordait, affluait comme le sang qui traversait ses veines. Lice avait ça dans le sang, ce n'était plus une nouvelle. Pourtant elle fut bien stoppée, alors qu'une voix masculine enchanteresse la réveillait. Ou était-ce encore un rêve ? Et une claque, une ! Shinji ? Elle avait un vague souvenir qui revenait soudainement, un souvenir bien enfouit. Durant un instant, elle le dévisagea, d'un regard rempli de questions. On pouvait très bien lui mettre un point d'interrogation au dessus de la tête, ça revenait au même... Puis l'image d'un petit garçon lui revint en tête, un adorable garçon, qu'elle appréciait, avec qui elle avait partager des choses. Ce même petit garçon qu'elle avait accepté sans porter le moindre jugement. Lui, il se trouvait là, devant elle. La surprise s'emparait de plus en plus de ce visage si inexpressif d'habitude.

    « Shin...ji... »


Et deuxième claque ! Comme le plus naturellement du monde, il lui avouait ses sentiments les plus profonds. Non, ça ne devait pas... être possible n'est-ce pas ? Elle rêvait là, c'est ça ? Pincez-la... Pincez... Non, cela ne fonctionnera pas. Là, la seule chose qui lui venait à l'esprit... C'était simplement se dire qu'elle était perdue. Certes il avait été franc, mais... Mais avoir oser dire cela, avoir oser avouer ses sentiments les plus profonds aussi calmement possible... Elle le regardait toujours surprise, puis baissa le regard en fronçant les sourcils, ne pouvant retenir le rouge aux joues lui monter. Un relent de parfum qu'elle distinguait chez le garçon lui ravivait des souvenirs, encore plus forts, encore plus perturbant.

Elle ne devait pourtant pas perdre son sang froid bon sang ! Qu'elle se ressaisisse ! Elle ne réagissait pourtant jamais comme cela devant une déclaration. Elle préférait encore répondre sur la défensive et partir sans se retourner, mais elle ne savait pas pourquoi, elle restait clouée sur la chaise, les yeux toujours baissés, le rouge s'effaçant finalement de son visage pâle.

    « Cela fait tellement longtemps... »


Elle n'arrivait plus à parler si froidement, sa voix était devenue plus douce et délicate. Pourquoi ? Parce qu'il était un de ses seuls amis, celui qu'elle connaissait et qui avait vécu avec elle un moment au manoir. Elle n'avait jamais été jalouse de lui, parce que son père l'appréciait plus qu'elle. Au contraire. Elle l'avait toujours accepté. Toujours... Elle relevait les yeux sur lui. Il avait changé, énormément, mais il gardait ce minois enfantin qu'il portait toujours. Comme elle, un masque. Il était devenu séduisant, beaucoup plus qu'il ne l'était auparavant. Avait-gardé le même caractère ? Il fallait croire que oui. Elle fronçait les sourcils.

Au fond, elle était totalement perdue... Il réapparaissait comme ça, sortit de nulle part et venir lui dire cela comme si de rien n'était. Salaud. Tu m'as laissé, je n'ai même pas eue le temps de te dire que je ne t'oublierai jamais et pourtant, regarde, je ne me souvenais plus de toi... Pardonne-moi... Elle se levait brusquement, alertant les regards indiscrets vers eux. La chaise sur laquelle elle était assise fut éjectée à quelques mètres plus loin.

Elle le regardait en serrant les poings. Que lui prenait-il d'agir aussi brusquement ? Pas grand chose... Il lui avait manqué... Elle l'empoignait et le prenait avec elle pour le plaquer contre le mur dans le couloir, en dehors de cette grande pièce. Il était coincé entre elle et le mur, mais elle n'allait pas le frapper. Son regard d'abord enveloppé de colère se mélangea à la tristesse. Ses yeux pourtant si secs et froids d'habitude laissèrent un liquide transparent les voiler. Elle serrait les mains sur le mur, l'empêchant de partir.

    « Pourquoi tu ne m'as pas prévenue ?! Pourquoi tu n'as pas essayé de m'écrire ?! Pourquoi es-tu partit... »


Ses mains se décrispèrent et son visage déjà humide se laissait tomber sur l'épaule du garçon. Voilà, Si on voulait briser le masque d'Alice, il fallait lui donner ce qu'elle attendait depuis toujours... Lui. Shinji Wataru.


_________________


Because Friendship is more Sadistic with them.:
 

Parce qu'on est fan de ses propres persos o/:
 

avatar
Détenteur du Hentai Geass
Shinji WataruDétenteur du Hentai Geass
Messages : 64
Date d'inscription : 11/07/2012
Age : 20
Localisation : Auprès de ma bien aimée
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un vague souvenir ne s'oublie jamais... Surtout pas le tien. [Shinji] Jeu 7 Mar - 11:38

Dans ce monde cruel et pleins d'injustice il existe quelques principes et concept qui perdurent malgré tout...par exemple quand quelqu'un aime une autre personne il est dit qu'on a du mal a s'avouer...ce concept est tellement ancré dans la tète des gens que ça les gène lors de leur déclaration au final...ils bégayent,sont timides,échouent ou passe pour des cons....la tristesse engendré est parfois suffisamment forte pour changer une personne,la honte,la gène,la tristesse les entraînes dans les abysses du désarroi juste avec une parole mal dites ou des sentiments piétinés...la vie peut se montrer cruelle...comme elle peut se montrer aussi délicate et attentionné que l'Alice que je connaissais auparavant prenait soin du petit monstre que j’étais a l’époque...m'avais accepté malgré le faite que son père m'aimait plus qu'elle,malgré le fait que j’étais extérieur a sa famille...le temps qu'on avaient passé ensemble était certes court...mais intense...

« Shin...ji... »

[Oui c'est moi Alice]

J'essayais de paraître le plus naturel possible être le petit garçon mignon qu'elle avais connu et la faire se rappeler du peu d’intérêt que je portais au monde...a part pour elle...l’intérêt que je lui portait était devenu ma priorité...j'ai grandis en pensant a elle,j'ai transpiré en pensant a ces yeux,je me suis blessé en pensant a ces mains,j'ai échoué en pensant a sa volonté...toute ma vie depuis mes quatre ans elle était la malgré moi...et finalement j'avais l'occasion de la revoir...dans mon cœur et dans ma tète les mots se bousculait...il cognait contre ma poitrine sans que je puisse y faire quoi que ce soit...derrière mon masque de neutralité j’étais sans défense...je ne savais pas quoi dire donc restait silencieux le temps qu'elle aussi sache quoi dire...nous étions dans le même cas...pour la première fois dans notre vie nous étions désemparé...si nous étions face a face nous nous serions regardé en communicant avec nos yeux...mais la nous ne pouvions pas...je faisais tout pour ne pas le faire transparaître mais je ne savais pas quoi faire...

« cela fait tellement longtemps... »

[oui je sais...tu m'a manqué...]

Sa voix s’était fait douce...et ma voix d'habitude enjoué s’était fait chaude et chaleureuse...nous en étions donc au même stade...nos esprits revenaient petit a petit a leur état de base...on commençait a se reprendre...Foutaise ? Complètement. Nous ne nous reprenions pas...ça empirait on perdait de plus en plus le contrôle...mon cœur cognait et menaçait de s’échapper de ma cage thoracique...mon esprit n'affichait plus que son visage,son corps délicat et si attirant...elle avais très bien grandis...une femme au corps de rêve et au caractère aussi froid que les plaines d’où elle provenait...a quoi je pensais...je changeais aussi je ne pensais plus qu'a elle...je devais me reprendre...puis d'un coup elle envoya sa chaise valser plus loin et me regardait les yeux emplis d'une colère...une colère...amoureuse ? Serait elle aussi amoureuse de moi...m'empoignant je la laissais faire...elle me colla au mur avec force...pour m’empêcher de m’échapper...comme si a nouveau j'allais disparaître de sa vie et la laisser seule. Et elle commença a pleurer...

 « Pourquoi tu ne m'as pas prévenue ?! Pourquoi tu n'as pas essayé de m'écrire ?! Pourquoi es-tu partit... »

Je ne savais pas quoi dire...donc je relevais son visage et l'embrassait tendrement le goût de ces larmes sur mes lèvres une fois finit je séparais mes lèvres des siennes et la serrait contre mon cœur

[je ne pensait pas que tu tenais a moi...je pensais être un autre fantôme dans ta vie et souhaitait disparaître sans te gêner...je n'ai pas cessé de penser a toi...commençons une vie a deux Alice...je veux rester avec toi pour toujours et te combler comme tu le faisais quand on étaient petits...]
avatar
Caps Lockeuse Obscène
Alice M. DüssendornCaps Lockeuse Obscène
Messages : 82
Date d'inscription : 28/06/2012
Age : 27
Localisation : Où ? ~ Moi ? Quelque part ♪
Voir le profil de l'utilisateur http://maozora.tumblr.com/
MessageSujet: Re: Un vague souvenir ne s'oublie jamais... Surtout pas le tien. [Shinji] Jeu 7 Mar - 23:06



Où errait-elle ? Tout n'était que néant, le parfum de ses souvenirs d'enfance l'enveloppant. Son cœur qui s'affolait, explosait encore une fois dans un mouvement brutal. Elle était incapable de faire plus, incapable de s'énerver pour ça, incapable de bouger. Elle se rendait compte qu'elle vivait quelque chose de réel, que tout ce qu'il se passait était réel. Rien n'était imaginé. Elle continuait de déverser ses larmes, instant de faiblesse.

Elle ne s'arrêtait pas, ils étaient seuls dans ce couloir, personne n'osait venir voir dans la pièce d'à côté, il n'y avait qu'eux deux. Elle sanglotait silencieusement, comme si elle déversait son torrent qui datait depuis bien trop longtemps, une histoire de remords, une histoire de colère, de la tristesse à ne plus supporter. Le poids d'une vie, le poids d'un souvenir qui pesait si lourd...

Sa tête devint plus légère, ses lèvres bercées par une autre paire douce et délicate. Comment en vouloir plus alors qu'elle semblait elle-même être si perdue... Le baiser ne fut pas assez long, mais elle s'accrochait à lui, collée contre son cœur. Elle continuait pourtant de pleurer en silence, alors qu'il lui parlait. Elle agrippait les vêtements du jeune homme qu'il était à présent, comme si elle avait besoin de le sentir encore plus contre elle, pour s'avouer que finalement tout ça n'était que la pure réalité, que rien n'était issu de l'imaginaire. Il parlait alors, dévoilant son envie d'être avec elle. Alice le regardait alors dans les yeux, relevant de ce fait la tête sur lui, le regard triste, mais surpris. Son regard se transformait alors, la douceur et la tendresse se posant sur lui, comme l'être le plus fragile du monde à ses yeux. Elle se rendait compte qu'il lui avait manqué, ça c'était obligé. Elle l'avait toujours considéré comme un proche à elle mais il lui avait avoué qu'il l'aimait. Tout changeait maintenant.

Son cœur s'affolait, cognant sa poitrine. Ne pas l'avoir oublié, cela voulait-il dire qu'elle l'aimait bien plus qu'elle ne le pensait ? Le souvenir ravivé par ce parfum si enivrant, ce visage enfantin qui l'avait séduite... Commencer une vie à deux... Devenir tellement proches que le partage en devenait que pur bonheur. Amour... Elle qui ne savait pas exactement ce que cela signifiait, s'en rendait-elle compte à présent ? Elle s'enfonçait dans les abysses bleutés de Shinji, comme si elle se piégeait dans une cage en or. Étincelante. La captivité n'avait jamais été aussi... Libératrice. Ses mains caressèrent ce visage pur et innocent à l'apparence. Tout ça avait eu l'effet d'un choc dont elle se relevait à peine. Elle rapprochait son visage doucement, laissant ses yeux s'attendrirent, frôlant presque leurs lèvres.

    « C'est faux, je ne pourrais jamais t'oublier... Ne me laisse plus jamais... »


Reste, reste avec moi, pour toujours. Je t'en prie. Elle scellait leurs lèvres tendrement, douce et délicate comme elle n'avait jamais plus été. Ses mains glissaient des joues du garçon jusqu'à sa nuque dans un mouvement sensuel mais pas trop, comme si elle se relâchait d'une pression jusque là bien trop forte pour son pauvre corps qui paraissait pourtant si dur comme la pierre. Elle voulait le faire durer, que tout s'arrête, que le temps d'un un dernier mouvement de cliquetis marque le début d'un renouveau...



_________________


Because Friendship is more Sadistic with them.:
 

Parce qu'on est fan de ses propres persos o/:
 

avatar
Détenteur du Hentai Geass
Shinji WataruDétenteur du Hentai Geass
Messages : 64
Date d'inscription : 11/07/2012
Age : 20
Localisation : Auprès de ma bien aimée
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un vague souvenir ne s'oublie jamais... Surtout pas le tien. [Shinji] Ven 8 Mar - 12:02

Shinji
n'en revenais pas...sa princesse au cœur de pierre était devenue
aussi douce que la peau blanche qu'elle arborait...il avais envie de
lui faire remarquer de façon cinglante comme il en avais
l'habitude...il voulais être lui même...mais n'y arrivais
pas...tout comme elle son attitude acide avec un sourire
angélique...disparaissait au coté de la créature de rêve qui
était sa femme...sa femme ? A quoi il pensais ? Il pensais
déjà a des enfants...au futur...lui qui avais pour habitude de
supprimer tout ce qui se rapportait a de la joie réelle ne se
comprenait même plus...c'est comme si...quand Alice était la...un
nouveau Shinji apparaissait...un Shinji...romantique ? Cette
pensée lui donnait presque envie de pleurer...être
romantique...susceptible aux sentiments...c'est ce qui lui
arrivais...le cœur qu'il a toujours renié revenait de
force...Ironie ? Parfaitement. Il avais presque envie de rigoler
a présent...puis se laissa submerger par le flot de sentiments doux
et sincère...





Alice
continuait de pleurer...il avais envie de lui faire un nouveau
baiser...mais sentait que ça ne changerai rien...que ces larmes ne
sécherait pas au goût de ces lèvres,sa tristesse continuerait de
couler pour toutes ces années ou il n'avais pas été la...sa
rancœur s'en était allé maintenant place au déluge de toute la
tristesse qui l'habitait...le petit démon qu’était Shinji
comprenait petit a petit ce que représentait un ami...le poids d'une
amitié d'enfance négligé transformé en amour...lui qui n'avais
jamais perçu les autres personnes que comme des pions avec qui il
s'amusait a son gré...lui qui ne portait d'attention qu'a Alice et
n'avais aucunement l'intention de la manipuler...il venait de
comprendre qu'il ne lui portait pas assez d'attention...il comprenait
en même temps ce que voulais dire l'amour...et dans sa série de
compréhension arrivait finalement a cette réponse : il devais
s'occuper d'elle.





Il
la gardais sanglotante contre son cœur comme pour se dire qu'il ne
partirais pas comme la dernière fois...que contrairement a il y a
des années il la garderait pour lui...se donnerait corps et âmes a
son bonheur...c'est ce qu'il avais envie de lui dire mais ne dis
rien...gardant ce secret pour lui...il avais envie de vivre avec
elle,mourir avec elle...passer sa pitoyable vie avec elle...il
voulait devenir meilleur avec elle...mais ne voulait que personne a
part lui ne connaisse ce coté romantique qu'il avais avec elle...
honte ? Pas du tout. Il voulais qu'on le connaisse avec son
masque invincible...pas son cœur exposé... il voulait continue a
être lui et voulait vivre avec Alice...pas celle qu'elle était en
ce moment...il voulais de la douceur pas de la tristesse,du bonheur
pas de la douleur...il avais changé...elle l'avais changé...ces
pleurs avais emporté avec eux toute acidité.





La
laissant l'embrasser il etait transporté dans un monde de plaisir
encore pas atteint...en fait si...quand il avais abusé du LSD mais
c'est une autre histoire...il ne pensait plus qu'a Alice et passait
ces mains dans son dos...pour prolonger ce baiser,sentir la chaleur
de son corps...si plaisant...il retirait ces lèvres et la regardait
perdu dans ces yeux puis se mettant a genoux et prenant sa main






[Veux
tu m’épouser Alice Dussendorn...je veux passer ma vie avec toi et
mourir a tes cotés...je n'ai pas encore de bague mais je peux
t'acheter celle de tes rêves...]
avatar
Caps Lockeuse Obscène
Alice M. DüssendornCaps Lockeuse Obscène
Messages : 82
Date d'inscription : 28/06/2012
Age : 27
Localisation : Où ? ~ Moi ? Quelque part ♪
Voir le profil de l'utilisateur http://maozora.tumblr.com/
MessageSujet: Re: Un vague souvenir ne s'oublie jamais... Surtout pas le tien. [Shinji] Ven 8 Mar - 14:03




Elle pensait que le temps allait s'arrêter. Erreur, il continuait de tourner, seule elle l'oubliait. Tout semblait plus long, l'horloge tournait lentement. Il n'y avait plus que lui et lui seul qui comptait. C'était comme si tout autour d'eux n'avait plus de sens, comme si tout se figeait. Le baiser fut encore court, Shinji laissait une marge pour qu'ils respirent. Elle ne se rendait peut-être pas compte qu'il était prêt à tout pour rester à ses côtés. Elle le regardait, ses larmes se stoppant doucement. Elle ne se rendait pas compte à quel point il la désirait et lorsqu'il se mit à genoux, elle comprit ; il la voulait pour la vie entière. Son cœur palpitait dans sa poitrine. Pourquoi ? Pourquoi il voulait autant ? A ce point là ? L'aimait-il vraiment pour se mettre dans cette situation ? Elle ne savait plus quoi faire, ni même quoi dire. Pourquoi à peine retrouvés il voulait l'épouser ?... Elle se rendait compte qu'après tout ce temps, il avait nourri tant d'amour qu'il se déclarait à elle.



    « Je... Sais-tu au moins ce que représente le mariage ? Shinji... »


Elle le regardait dans les yeux, ses violettes rougeâtre qui le détaillait avec une surprise mélangée aux questions qui se bousculaient dans sa tête. Elle avait beau avoir 18 ans, elle n'avait jamais penser à se marier et avoir des enfants. Pourtant, avec lui, elle avait l'impression de lui faire confiance, que tout ce qu'il disait n'était que stricte vérité. Elle rougissait soudainement.

Alice n'était pas douée pour dire ce qu'elle ressentait, mais voir Shinji, celui qui avait été son compagnon et son ami dans l'enfance dans cette position lui faisait battre son cœur. Elle se baissait à sa hauteur, prenant son visage entre ses mains et lui sourit tendrement.

    « J'accepte d'être tienne. Mais attendons un peu avant de se précipiter... Tu veux ? »


Elle l'embrassait, scellant leurs lèvres doucement, laissant leurs langues s'étreindre dans une danse effrénée, elle avait envie de manquer d'air, manquer d'air pour lui. Son cœur palpitait, lui prouvait à chaque battements qu'elle était vivante. Elle ne voulait plus s'échapper de cette réalité, elle ne voulait plus jamais perdre ce qu'elle avait de plus cher au monde... Plus depuis que son cœur battait pour lui.


_________________


Because Friendship is more Sadistic with them.:
 

Parce qu'on est fan de ses propres persos o/:
 

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un vague souvenir ne s'oublie jamais... Surtout pas le tien. [Shinji]

Un vague souvenir ne s'oublie jamais... Surtout pas le tien. [Shinji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Jude { Un cœur qui aime vraiment n'oublie jamais. »
» N'oublie jamais d'ou tu viens [Mermaid's]
» Parce qu'on oublie jamais ses premières fois •• Seis'
» Je n'oublie jamais personne ...
» Oublie ce qui t'a blessé dans le passé, mais n'oublie jamais ce qu'il t'a appris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Académie :: Salles de cours :: Salle de thêatre-