Partagez|

S A Y O R A N || It hurt, it's my life. And life is pain.

avatar
Schizophrène Incestueusement Narcissique
Sayoran R. RobinSchizophrène Incestueusement Narcissique
Messages : 88
Date d'inscription : 09/07/2012
Localisation : Où vous voulez ~
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: S A Y O R A N || It hurt, it's my life. And life is pain. Ven 17 Mai - 0:36



ROBIN RUBY SAYORAN
« Peu importe qui nous sommes au fond, on a plusieurs préjugés. »





Your Identity



NOM • Robin
PRÉNOM • Sayoran, Ruby
AGE • 18 ans
SEXE • Masculin
ORIENTATION SEXUELLE • Bisexuel
ORIGINES  • Irlandais


   



 


Description morale
Ce qui est secret, reste secret.




 


Sayoran n'est pas ce qu'on peut imaginer de lui. Sayoran est un mauvais garçon, qui sait ce que veulent ceux qu'il côtoie. C'est un jeune homme qui se montre froid, charmeur et sadique. Pour commencer, l'Irlandais est plutôt réservé malgré ce qu'il fait paraître, de cette façon, il reste froid en toutes circonstances. Mais attention, sommes-nous certains qu'il restera à jamais un glaçon qui n’éprouve aucun sentiment autre que sa propre satisfaction ? Parfois, il sera gentil, mais sommes-nous persuadés qu'il a un bon fond où serait-ce simplement un leurre pour nous berner ? Sayoran n'est pas « naturel », il fait tout le temps transparaître des émotions qui lui sont étrangères, sans même comprendre à quoi ils servent d'ailleurs. Il ne connaît que le sadisme, l'impulsivité et le charme de ses gestes, ses paroles et de son physique. C'est un garçon arrogant, qui se prend pour un gagnant, car au final, il obtient tout ce qu'il désire des autres en abusant de ses atouts pour parvenir à ses fins. C'est pour cela qu'il déteste perdre. Il ne supporte pas le mot et l'a totalement rayé de son vocabulaire.

Par ailleurs, On ne pourrait voir que ses défauts, que les mauvaises choses qui font de lui ce qu'il est, mais en réalité Sayoran est brave. Un travailleur assidu, qui s'investit dans ses études le plus possible. Il est hanté par le rêve de sortir de l'endroit où il vit et serait prêt à tout pour réussir. Cette envie de gagner ne lui serait donc pas non plus mauvaise, car il refuse même de perdre durant un examen ou rater un devoir. Même si il n'en a pas l'air, il accepterait volontiers d'offrir son aide, mais les autres ont peur de faire face à un Sayoran abusif et prêt à tout pour obtenir ce qu'il veut. Une part de lumière subsiste en lui, mais il ne la montre pratiquement jamais, préférant paraître pour le détestable personnage qui nous répugne, qui fasse froid dans le dos. C'est la partie agréable mystérieuse de son caractère bâti sur le mensonge et l'acquis de certaines choses de sa vie. Le garçon a encore beaucoup à apprendre des relations humaines, tout ne se résume pas à ce qu'il est, il doit viser plus loin. Mais personne n'a la force de s'en approcher au risque de perdre, la quasi totalité de ses plumes.

Il est doué, pas que pour charmer non, il est doué dans le dessin. Il y voue une passion sans aucune restriction. Il est spontané, et aussi plutôt calculateur. Un jeune homme perspicace, qui pourrait deviner ce que vous avez derrière la tête rien que par un regard croisé. Un dominant au caractère de braise qui vous envoûte dans un monde aux milles et unes nuits, un lapin qui veut se faire prendre par la Alice du conte. Un garçon doté d'une imagination débordante, volage et sans remords. Sayoran est un renard, rusé et silencieux, avec un charisme et un ego bien surdimensionné.

Verrez-vous un jour ce cœur qui bat dans sa poitrine ? Distinguerez-vous sa vérité au-delà d'une façade dégoûtante ? Allez savoir...

Maniaque et ordonné. Ce sont deux mots qui désignent bien l'aspect mature de Ruby. Si quelque chose n'est pas rangé à sa place habituelle, il serait tout à fait capable de ranger l'entièreté de sa chambre pour que cela ne se reproduise plus. Il pourrait également changer les draps de son lit tous les deux jours, si au cas où il avait de la compagnie temporaire. Il est comme ça, il ne peut pas s'empêcher de faire tout briller, juste parce que ce trouble cache en lui une honte. Oui, mine de rien, il a honte. Honte de sa propre vie, honte du boulot de sa mère. Honte d'être l'enfant d'une union non voulue. Et pour cela, il fera le nécessaire pour se montrer plus haut que les autres, que même cette honte devienne sa force. Mais il a son lot de faiblesses, cette honte restera son talon d’Achille, car comme tout humain, ses faiblesses le mettront dans une position indélicate, à laquelle il ne sera jamais capable de faire face. Où il s'écrasera sans rien rajouter.

Sayoran apprécie la musique, c'est un moyen pour lui de s'évader, de prendre du bon temps. Il associe souvent la musique et la lecture, car pour lui, c'est plus facile de mémoriser en musique. Et cela fonctionne très bien. En parlant de lecture, il se passionne pour les romans glauques, du genre Poe ou Lovecraft. Il aime également jouer, peu importe le jeu auquel jouera, tant qu'il est certain de gagner, tout lui ira.

D'un tempérament calme, Sayoran écoute attentivement, il rédige et copie lorsqu'il est en cours. Il répond aux questions lorsqu'il connaît la réponse, bien évidemment. Il ne pose pas ses pieds dans l'inconnu pour ne plus s'en sortir après. Il n'aime pas être coincé dans une situation qui le dépasse, autant en cours que dans son quotidien.

Sayoran n'est pas faible, juste humain. Et le reste n'est encore que mystère...
 


Description physique
Le péché rouge.



 


Si l'on devait décrire Sayoran, on vous dirait que son physique est plutôt parfait. Malgré sa taille, vu qu'il est plutôt petit comparé à ses camarades de son âge, le reste fait toute la différence. Vous devez connaître le dicton « Ce qui est petit est mignon », non ? Et bien Ruby est la personnification de ce dicton. Il possède des traits matures, bien sûr. Il n'est pas vraiment gamin, du moins, il ne fait pas gamin. Il est bien bâti, ni trop musclé, ni pas assez. Une peau pâle l'enveloppe, trait typique de son pays, mais il n'y a pas que ce trait physique ; le jeune homme a une belle tignasse rouge, douce et lisse, coupée court. Il a toujours un sourire malsain plaqué à ses lèvres pâles et à l'apparence douces. Le garçon porte des lentilles colorées, une rouge, l'autre dorée. Sinon, ses yeux sont sombres, un brun pratiquement noir. Un regard qui peut envoûter, qui peut tout dire, tout prouver.

Il se tient toujours droit, ne montre aucune faille. Une manière de se tenir fièrement, une allure désirée, quasiment ensorcelante. Sa manière de bouger, féline et décontractée et pourtant si adulte. Son style vestimentaire ne se résume qu'à des costumes, ou des vêtements qui le mettent en valeur. Il se balade souvent le soir en kimono, une nature de séducteur, de charmeur de ces dames et messieurs pour leur plus grand bonheur. Il ne porte aucun bijoux, il trouve ça plutôt moche, du moins, sur lui. C'est pareil pour les tatouages ou les piercings, c'est pas joli sur lui, enfin, ce qu'il dit. Ce qu'il en pense sur autrui, c'est autre chose. Il aime bien taquiner, mordre le piercing ou passer ses doigts sur les tatouages des autres, parce qu'il en reste fasciné. Il ne voudrait posséder aucun bijou, tatouage ou piercing sur lui, il préfère les admirer sur un corps autre que le sien.

 


Histoire
Life is pain.




 


 Pourquoi, pourquoi n'as-tu jamais été l'enfant tant désiré dans une famille heureuse, avoir un frère ou une sœur, vivre aisément sans te soucier de savoir si tu vas manger ou non lorsque tu rentres de l'école... ?

Sayoran aurait aimé être l'enfant d'une famille normale, être adoré et protégé. Ce ne fut pas le cas, malheureusement. Parlons de sa mère pour commencer.

Aoibheann a dix-sept ans lorsqu'elle se fait jeter à la rue du domicile des Robin. Au début, ce fut une jeune femme très studieuse, qui avait commencée à étudier pour entrer dans une université prestigieuse. Elle était la fierté de ses parents, qui ne possédaient que leur seule et unique fille. Vers la fin de l'année, le scandale vu le jour : Aoibheann avait un goût particulier pour séduire les hommes et en particulier, ses professeurs. Enceinte de l'un d'eux, elle se décidait ne pas garder l'enfant, vu qu'elle était beaucoup trop jeune pour avoir un bébé et qu'elle trouvait cela trop risqué de garder l'enfant d'une union interdite. Expulsée de sa faculté, Aoi décidait de compenser se manque par un travail. Et bien sûr, pour vivre dans la rue, il fallait s'accoutumer avec le lieux. Elle fini par avoir un travail, le genre de travail qu'on aurait du mal à prendre même si l'on était au bout du rouleau et pourtant... Être fille de joie était un métier pas mal payé. Du moins, au début. Jolie, fraîche et jeune, Aoi était très convoitée et était toujours demandée. Jusqu'à ce que, vers ses dix-huit ans, quatre mois après quelques rapport non protégés, Aoi tombait enceinte. Tout de suite, on la délaissa, et il était trop tard pour qu'elle puisse se séparer du bébé. Au début, elle pensa laisser le nouveau-né à l'orphelinat, mais elle retirait vite l'idée de sa tête. Elle n'était pas si méchante, et puis, elle sentait au fond qu'elle était prête pour accueillir ce bébé. Même si il n'était pas vraiment voulu. Dans les premiers temps de la vie de Sayoran, Aoi le délaissa pour son travail. Le nouveau-né passait de bras en bras, dans les bras de ces filles de joie, ces courtisanes aux vices luxuriants. Plus tard, il finira par toutes les appeler « Mama », mais il appellera sa véritable mère « Maman ». Cela faisait trois printemps que Sayoran avait vu le jour, déjà apte à parler correctement comme un enfant de cinq ans, étant donné le milieu dans lequel il vivait. Il restait au bar, avec une de ses Mama, qui se relayaient pour le surveiller. Elles ne trouvaient pas Sayoran comme un fardeau, c'était plutôt le chouchou de la maison close. Le petit garçon passait son temps à dessiner, qui deviendra sa passion beaucoup plus tard dans sa vie.

Au fil des années, Sayoran entra à l'école, apprit à lire et écrire. Il devait toujours rejoindre sa mère au travail et parfois, il s'estimait bien chanceux qu'elle parvienne à venir le chercher à l'école. Cependant, Sayoran était un exclu, du fait que sa mère était une femme mal perçue par les autres familles. Lorsqu'il voyait Les autres enfants courir vers leurs parents, Sayoran se demandait pour quoi il n'avait pas de père, ni de famille stable.

« Dis maman, pourquoi j'ai pas de papa et qu'on a pas une maison ? »
« Parce que le travail de ta mère se résume à donner du plaisir et que tu es arrivé à cause d'un accident. »

Le garçon ne se sentait pas vraiment aimé, mais cela lui était égal, ses Mama étaient là, elles lui achetaient des vêtements, faisaient des choses pour lui qui le rendait plus... « garçon », comme lui couper les cheveux par un bon coiffeur. Projetons-nous encore trois ans plus tard, vers ses onze ans. Sayoran, devenu un beau pré-adolescent attirait déjà les convoitises. L'enfant se montrait déjà plutôt mature, ayant vécu dans le milieu depuis toujours, il avait appris à faire les comptes de la caisse enregistreuse, posait les cartes des breuvages sur les tables du bar... Tout un tas de choses qui pouvaient aider. Évidemment, le garçon fréquentait aussi les petits délinquants de la rue. Ils partaient souvent voler les portefeuilles dans les quartiers riches. Il ramenait son ''gagne pain'' à la maison close et pouvait s'estimer chanceux lorsqu'il avait assez d'argent pour se payer à manger. Sa mère ne lui attribuait même plus un regard lorsqu'ils se croisaient, un seul bonjour suffisait sur la journée et encore, c'était rare. Il considérait même qu'il n'avait pas de mère, il avait assez avec les Mama. Il continuait de dessiner, peignant des tableaux pour elles. Sayoran avait prit l'habitude de peindre de jolies choses, aux couleurs vives, parfois sur un fond de style rétro, parfois le moderne. Cinq ans plus tard, ayant eu des passages plutôt difficile, Sayoran entrait en tant que garçon de plaisirs. Ses Mama étaient contre, bien évidemment, elles ne voulaient pas qu'il subisse le même sort qu'elles. Telle ne fut pas leur surprise lorsqu'il avoua qu'il continuait ses études, mais qu'il désirait partir pour le Japon, où il pourrait sans retenue exploiter son don pour le dessin. Il se fit surnommé Ruby, qui devint son second prénom non officiel. Le jeune homme de dix-sept ans savait exactement ce que voulaient ses clients, il savait attiré les plus généreux.

« J'aimerais Ruby. »
« Ruby ? Mais il n'est... »
« Mama, j'vais la prendre. »
« Tu es sûr ? Ruby... »
« Non, ça va aller, c'est une régulière, on se connaît. »

Il partait avec la cliente, vêtu de son séduisant kimono. La femme à la peau bronzée exprimait l'inquiétude, mais elle se fit rassurer par une autre fille de joie. Il avait choisit ce travail, il connaissait les ficelles, ce n'était donc pas une difficulté de se mettre dans la peau du métier. Très rapidement, il devint le dominant expert de la maison. Il restait toujours en kimono, et les femmes autant que les hommes étaient collés à lui comme des abeilles sur le miel, caressant son torse de jeune homme encore au stade pubère. Un adolescent qui était peu ordinaire, car il se montrait très sadique avec ses clients. Ils ne s'en plaignaient pas, ils adoraient ça en réalité.
La relation avec sa mère ne changea pas pour autant. Il fini par ne plus avoir besoin de comprendre, il savait très bien qu'elle n'avait jamais donné l'amour d'une mère à son enfant.

Peu de temps après et ayant accumulé assez d'argent, le jeune homme décidait de partir. S'étant inscrit à Yoshitoki, Sayoran pliait bagage pour partir au Japon où il pourrait enfin exploiter son potentiel de dessinateur-peintre. Il voulait sortir de l'enfer dans lequel il avait grandit, mais il savait qu'il ne pourrait jamais quitter ses Mères.
 





Votre prénom: • Aliceuuuuuh
Votre âge: • 23
Un parrain? •Un parrain ? Non ~
Comment avez vous connus le forum? • Par Lily Jonhson huhu
Niveau de rp: •Voir la fiche d'Alice o/
Code des règlements: •

 


Dernière édition par Sayoran R. Robin le Lun 15 Juil - 13:13, édité 8 fois
avatar
Hamster
Lyllou MiuraHamster
Messages : 152
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 22
Localisation : Dans le coeur d'une sucette !
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: S A Y O R A N || It hurt, it's my life. And life is pain. Jeu 6 Juin - 18:23

Fiche ? pas fifiche ?

_________________
avatar
Caps Lockeuse Obscène
Alice M. DüssendornCaps Lockeuse Obscène
Messages : 82
Date d'inscription : 28/06/2012
Age : 27
Localisation : Où ? ~ Moi ? Quelque part ♪
Voir le profil de l'utilisateur http://maozora.tumblr.com/
MessageSujet: Re: S A Y O R A N || It hurt, it's my life. And life is pain. Lun 10 Juin - 19:31

Fiche o/
Je la termine sous peu t'inquiète :3

_________________


Because Friendship is more Sadistic with them.:
 

Parce qu'on est fan de ses propres persos o/:
 

avatar
Hamster
Lyllou MiuraHamster
Messages : 152
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 22
Localisation : Dans le coeur d'une sucette !
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: S A Y O R A N || It hurt, it's my life. And life is pain. Ven 14 Juin - 11:22

Pas de soucis, on est toute super occupées en ce moment de toute façon donc tu as le temps =) (vive le baaaaac). 
Tu m'enverras un mp quand tu auras terminé Wink

_________________
avatar
Dresseuse de Pokémon
Kaoru TetsuyaDresseuse de Pokémon
Messages : 855
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 21
Localisation : Dans l'académie
Voir le profil de l'utilisateur http://yoshitoki-academie.actifforum.com
MessageSujet: Re: S A Y O R A N || It hurt, it's my life. And life is pain. Lun 15 Juil - 16:15

 Yeaaah, elle a fini \o/ 


Je ne trouve rien à redire, évidemment (en même temps, vu que c'est ton troisième compte, normal que tu t'y sois habituée hein xD)


Je te valideuuuh ! ~

_________________
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: S A Y O R A N || It hurt, it's my life. And life is pain.

S A Y O R A N || It hurt, it's my life. And life is pain.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Haiti: Mesures pour réduire l’inflation
» [Guide]Les évènements insolites
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» MICHE DE CAMPAGNE EN COCOTTE.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentation :: Présentations élèves :: Fiches validées-