Partagez|

Wolf le solitaire [en cours]

avatar
Membre
Wolf A. LichtMembre
Messages : 55
Date d'inscription : 28/04/2012
Age : 24
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Wolf le solitaire [en cours] Sam 28 Avr - 6:57








Identité : Wolf Amadeus Licht

» Né le 13 juillet à Berlin.
» Âge : 18 ans.
» Sexe : Masculin.
» Orientation sexuelle: Bisexuel.
» Origines: Allemandes.
» Groupe: Élèves.




Description


»Descriptions physiques : "Gueule d'ange, mais diable au corps". Cette expression représente traits pour traits ce jeune allemand. Tout droit sortit d'une peinture sublimée, c'est ainsi qu'il apparait à son entourage, et suscite la jalousie de nombreux peintres, qui l'ont déjà contacté pour poser devant leur toile, dans l'espoir de "capturer cet ange" comme ils le disaient.
Cependant, comme le démontre son allure punk, usée, seul demeure soigné le visage de Wolf. Ses yeux marrons sont perçant, et quasiment toujours sans expression particulière. Impassibles, si on veut. Sa dégaine détériorée se trouve en parfaite harmonie avec ses longs cheveux châtains en bataille, lui donnant un air encore plus farouche et obstiné. Très peu de sourires éclairent son apparence.
Du haut de ses un mètre soixante dix sept, et de ses soixante huit kilos, Wolf a plutôt l'air maigrichon, surtout qu'il se vêtit de larges vêtements - ceux de ses frères. En effet, il n'est pas très avenant à faire du sport ; sans le connaitre personnellement, cela se voit. Sa vision de lui, est, cependant plutôt désastreuse. Ceci est lié à son histoire, mais il déteste son physique, si bien qu'il le détériore souvent en se scarifiant.


» Descriptions psychologiques: Wolf est très déterminé, et tache de toujours réussir ce qu'il entreprend. Son impassibilité ne trompe pas ; il est froid, mais pas hostile. Il ne viendra pas chercher des ennuis, si la raison n'est pas valable. Il se sert de sa tête avant tout ; réfléchir avant d'agir est l'une de ses maximes préférées. Entêté, il peut s’avérer de mauvaise-foie, et reste très réservé, même si la personne à qui il s'adresse le connait bien. Il a horreur de parler de lui, de sa vie ; le sujet le plus tabou chez lui, c'est celui de sa famille. Jamais il ne s’attardera là dessus.

C'est un jeune homme silencieux, discret, qui déteste attirer l'attention sur lui ; chose paradoxale, car il a toujours vécu dans l'ombre de ses frères durant sa vie, et n'a souhaité que de se faire remarquer. Ses goûts ne sont pas très variés : sa musique, le métal. Ses occupations, lire et écrire. Il n'est pas du genre à faire la fête, ou la teuf, et reste un peu antisocial. Il se contrefous du regard des autres, et... les ignore carrément ; que des centaines d'ados l'entourent, ou seulement deux, pour lui, ça revient au même. Il est pourtant, assez ouvert d'esprit, d'où son orientation sexuelle. C'est une bonne chose ; il a énormément d'imagination. Cette qualité, cependant, peut se trouver à double tranchant ; il a tendance à se faire des films, et à en devenir un peu "parano". Le fait qu'il se scarifie n'a aucun rapport avec sa pensée ; il n'est pas du tout dépressif, et ne provoquerait jamais la Mort volontairement. C'est un jeune homme ordonné, consciencieux, posé, mais un peu tourmenté.

Il est parfaitement conscient de sa beauté, du fait qu'il attire les regards d'illustres peintres, mais s'en fiche pas mal. L'argent, le prestige ne l'intéressent pas. Ses histoires d'amour sont quasi-inexistantes, pour ne pas dire inexistantes. Il n'est pas très romantique, mais ses poèmes sont magnifiques. Sinon, on peut rajouter qu'il porte bien son prénom : Wolf, le Solitaire. Ce garçon préfère la solitude à l'entourage ; il déteste les travaux en groupe, par exemple, et favorise son travail en solo.


»Rêves d'avenir: Sauvez son honneur, se venger de sa famille, et publier le roman qu'il écrit.



Histoire:

» Histoire de votre personnage: Wolf écrivit un jour... "Cher journal. Bon, voici mes premiers mots. J'ai actuellement hui ans, et demain, je rentre en CM1 ! J'ai peur, mais j'ai hâte. Au moins, je serais loin d'eux."

Quelques jours plus tard... "Rien ne va... ma famille est méchante. Pourquoi ? Je me fais frapper, insulter, et je n'ai rien fais. Ce n'est pas moi, qui ai piqué les bonbons dans le placard. Saleté de frère ! Il me fait toujours mal, quand il me donne un coup... et maman ne me prend jamais dans ses bras. J'ai fais quoi ?!"

Un mercredi : "Aujourd'hui, j'ai finis les cours hyper tôt ! Ma maitresse avait un rendez-vous. Mais je ne sais pas avec qui. Là, je fouille dans les bureaux, et j'ai retrouvé des vieux papiers, et y a ma naissance qui est décrite ! Je suis né à Berlin, apparemment. Mais... j'ai faillis tuer maman. C'est pour ça qu'elle ne m'aime pas ?"

Une nuit d'automne, fin octobre : "Cher journal... mon neuvième anniversaire a laissé des traces. J'ai encore la coupure du ciseau, et j'ai mal ! Je ne sais pas pourquoi. J'ai rien fais ! C'est Eagle ! Pas moi ! La vie est injuste..."

Quelques années plus tard : "Cher journal, je viens de te retrouver dans mes cartons : le déménagement s'est bien passé. Moi qui avait juré de ne plus jamais t'adresser la parole. Pfff... Bref. J'ai quinze ans. Ma situation est la même qu'il y a mon commencement. Rejet. Souffrance. J'ai mal, encore. Mais, l’accoutumance à ces mauvais traitements me rend presque impassible. Je sais garder mon sang froid, maintenant. J'ignore si je vais, un beau jour, découvrir la vraie raison de leur haine envers moi, mais... Bon. Je viens de revenir de chez la police ; j'ai fugué. Fugué, oui, tu as bien entendu. Marre de tout ça. Bonne soirée."

Un peu plus tard : "Cher journal, la neige tombe à flot ! C'est beau, ce duvet blanc. Aujourd'hui, mon coeur est léger ! J'ai trouvé de quoi m'accrocher pour vivre cet enfer : un livre ! J'écris un livre ! Ou plutôt, je l'élabore. Ouais, j'ai déjà les principales idées. J'y crois dur comme fer, et rien, je dis bien, RIEN, ne me fera changer de projet ; ni les coups, ni les cris... Ce livre, j'y mettrais mon coeur délabré, haineux... Dénoncer ce combat que je vis. Je brûle d'envie."

Le 15 décembre : "Cher confident, un nouvel album de Rammstein est sorti ! Je suis fou de joie ! Je l'ai acheté, et écouté. Il est vraiment bien. C'est drôle, Rammstein me ressemble, dans les paroles, les rifs, le rythme violent. En parlant de violence... J'ai encore été l'objet de maltraitance cet après midi : mon aîné qui a 20 ans... Il a pété les plombs, et m'a collé une droite. Encore une fois, je n'avais rien fais pour ça. MAIS ! Cette fois... cette fois, un sentiment avait envahit mon coeur. Un sentiment de haine, de rage. Je voulais le crever. Le détruire à coup de cutteur, comme il me le fait. Jamais je n'avais éprouvé ceci. J'ai peur. Mais au fait, mon livre avance. Ca c'est bien. Je suis content. Bientôt, il sera prêt... comme moi."

Le 2 janvier : "Cher journal, le nouvel an a été un enfer. Je veux dire, plus que d'habitude. Ma famille me regarde de travers. Mes frères ont tous eu leur examen, et on a fêté ça. Et moi ? Rien. O.K., j'ai toujours eu de sales notes en cours, je passais plus de temps à glander qu'à bosser, mais c'est agaçant ! Je veux qu'on me félicite, moi. Tant qu'il n'est pas trop tard. Bonne année, au fait. La mienne s'annonce orageuse... J'espère que je tiendrais. J'ai envie de me barrer, comme tous ados. Mais je ne suis pas comme tout le monde. Pourquoi est-ce que je suis né le sixième ? Le dernier, la sous-merde ? Sixième... je n'avais jamais pensé avant, mais c'est peut être parce que je suis le plus jeune ?"

Le 12 janvier : "Bon... j'ai fais des recherches, cher journal. Hélas... je n'y avais jamais pensé : mes parents sont catholiques. Tu dois te dire "ouais, et alors ?" Ben je te réponds, je suis le sixième enfant. Sixième... soixante... six cent soixante six. 666. C'est ma conclusion. Peut être que c'est ça ? Bref. Mon livre avance. La carrière de mes frères aussi. Et moi, je remonte mes notes. Mais rien n'y fait. Je devrais prendre mon courage à deux mains et interroger mes parents. J'y vais... Ouah..."

Une heure après : "Et une gifle, une ! "Tu ne sauras rien, nous n'avons rien à te dire !" Voilà. Mon père a dit que je n'étais qu'un bon à rien. Que je vivais dans l'ombre de mes frères, et que je coulais l'honneur de la famille entière. Sympa... Ouais, tu sais quoi ? J'ai encore pleuré. Ça devient une habitude. J'ai les yeux tous rouges. Mon acte de naissance prouve que je ne suis pas un enfant adopté, mais pourquoi suis-je si différent ? Je suis un garçon comme les autres. Ah ! Mais oui ! C'EST POUR CA ! Je suis banal, et mes frères non ! Voilà ! Mes frères sont les seuls qui ont eu un brillant parcours, et pas moi. Mes parents sont extrêmement à cheval sur les valeurs de la famille... Bande de sombres crétins... "

Quelques années après : "Re, mon journal. Pardon. Mes parents t'ont débusqué. Je ne t'explique même pas ce que j'ai pris dans la gueule pour cet affront. Je ne veux plus les voir. Je ne les verrai plus. Ils m'ont virés de chez eux. Je suis en internat. J'ai eu 17 ans récemment. Que va-t-il se passer ? Je viens de recevoir une lettre d’Allemagne - je suis au Japon car ils m'ont envoyé là bas. "Wolf. Ce sont tes parents. Voici un chèque pour te permettre de vivre pendant un court instant. Nous te supprimons ton héritage en contre-partie. On ne peut pas tout avoir. Au revoir." Voilà qui fut bref et efficace. Me voilà paumé au Japon. Nous sommes en été. Je loge déjà dans cet internat, faute de quelque chose. Plus d'argent... plus d'héritage, plus d'honneur... folie, éloigne-toi au maximum. Je fais des études littéraires ; heureusement que je parle couramment Japonais... Le chèque ? encaissé. Je vais préparer à manger."

Plusieurs mois plus tard : "Cher journal, je ne sais plus quoi faire. Mes études, je les gère. Mon livre avance. Mais mon coeur traine... est lourd. Je suis seul. Bon, évidemment, je suis loin d'eux, mais, voilà quoi. Mon dix huitième anniversaire approche, et je n'aurai pas de cadeau. Je crains le pire ! Mais les japonais sont cools, en tout cas. Ils sont cools, car ils ne me connaissent pas. D'ailleurs, j'ai embrassé un garçon aujourd'hui, mais c'était accident."

Le jour de ses dix huit ans : "Wolf, maintenant que tu es majeur, tu vas vivre seul. Tu nous a trop déçu, et la trésorerie de la famille ne te sera plus dédiée. Ni le nom, d’ailleurs. Tu seras Wolf, le banni. Pardon, mais notre déception n'est rien comparé à cette douleur que tu ressens. Nous te laissons une chance, une seule. Remonte le prestige de notre famille, deviens aussi brillant que tes frères. Et là, tu pourras réintégrer la famille, et porter son nom. Bon courage. Bon anniversaire." Bon, me voici orphelin. Banni. Avec un poids énorme sur les épaules. Me venger. Me venger. Mer venger. Voilà la seule pensée qui m'obsède. Là, les profs m'ont inscrits dans cette école, heu... Yoshitoki, un truc comme ça. Bon, on va voir ce que ça donne. J'ai pas hâte. En fait si. Pourquoi pas ? Cette école n'a pas l'air si naze que ça. Si jamais je redeviens un Amadeus Licht... je les détruirai. Je briserai la famille. Revenir pour mieux anéantir... Je suis Wolf, et je vais casser la baraque."


» Pire ou meilleur souvenir: Le soleil chauffait le visage endormi de Wolf. Celui-là, paisible, rêvait. Cela faisait longtemps qu'une pareille sérénité ne l'avait pas envahit ; les beaux jours étaient là, et le jeune allemand avait le cœur en fête, comme tous les ans. Dans ses écouteurs la musique relaxante d'un groupe celtique le berçait. Ouais... il était bien, là, un livre ouvert dans les mains, contre un tronc d'arbre moussu, le bruit de la rivière et des oiseaux qui murmuraient quelques songes et désirs d'aventure ; un besoin de changer d'air. Pour le jeune homme, c'était là, qu'il se sentait le mieux dans le domaine familial ; jamais personne ne passait dans le bosquet, pas même le jardinier. Il s'en réjouissait, car ce décor naturel était pour lui une source d'inspiration. Oh, bien sûr, il n'avait jamais écris quoi que ce soit, mais ce lieu pittoresque l'apaisait et le faisait réfléchir ; prendre du recul.

Le garçon s'agita dans son sommeil. Il se tourna, faisant tomber son livre par inadvertance, mais ne réagit pas. Son sommeil se faisait profond, même s'il n'allait pas tarder à ouvrir ses yeux clairs. Le soleil, à présent, à son zénith, lui chauffait le corps entier, à travers les ramures des chênes. Il resta un instant comme ça, puis grogna quand il entendit le bruit strident de sa mère qui l’appelait pour qu'il se mette à table. Le jeune allemand s'étira en jurant : il n'avait pas faim du tout. Il étouffa un baillement et resta dos à l'arbre, provocateur, le regard dardé sur le chemin de la maison, foudroyant celle-ci de son amertume, bien qu'elle fut loin. Il tenta de se remémorer de quoi il avait bien pu rêver. Mais rien ne vint en lui. Il avisa son livre renversé, et le prit dans ses bras, comme s'il était fait de verre, culpabilisant de l'avoir laissé tomber. Il chercha son marque page, coincé entre deux, toujours vers la fin du livre. Il le débusqua à la dernière page, celle des remerciements de l'auteur en question. Machinalement, il les lut. Plus ses yeux parcourraient le papier neuf, plus il se sentait étrangement mal... qu'est ce que cela signifiait ? Il continua en fronçant les sourcils, intrigué. De l'envie ? Après avoir achevé sa lecture, il n'entendit pas les hurlement de sa mère. Il pensait, réfléchissait, essayait d'analyser cette sensation ; celle de toucher du bois. Son cœur se mit à battre follement, et un sourire se dessina sur son visage. Il avait toujours aimé écrire, même son journal. Pourquoi pas lui ? Pourquoi ne tenterait-il pas ? Ouais... Cet émoi, ce déclic s'anima en lui comme une braise dans la poudre qui provoquerait un incendie. Oui ! Il serait écrivain !

» Raison de la venue dans l'Académie Yoshitoki : Ses parents l'ont envoyé ailleurs ; "n'importe où sauf ici", ont-ils déclaré. Pas de ça chez nous, quel voyou, quel coquin ! Il fait honte à notre famille ; mauvais à l'école depuis toujours ! Fringué en punk, que c'est laid ! Sans arret entrain de se rebeller contre ceux qui l'ont élevé ! Qui donc l'a éduqué, hein ? quel ingratitude, il nous fais subir ! Non. Il faut que cela s'arrête. Le Japon va le faire cogiter sur son devenir ! Et pourquoi ne pas lui mettre la pression ? Faisons semblant de lui couper les vivres. Comme ça, il va bosser ! Non mais, quel sale gosse ! Pourquoi le Japon ? Hm. Il y a beaucoup de séismes par là, on ne sait jamais.



Autres informations:


» Autre particularité du personnage ? Pas spécialement.


» Art(s) pratiqué(s) ? La littérature. Pourquoi ? C'est sa vocation. Il n'y a pas d'autre explication.


» Song thème:



Informations personnelles :



» Votre prénom: Appelez-moi Rosaphir.

» Votre âge: 19 ans.

» Un parrain? Pas du tout !

» Comment avez vous connus le forum? En vagabondant sur le net.

» Niveau de rp: Oula ! Je n'ai pas la prétention de RP comme une Déesse, mais on m'a déjà félicitée à ce sujet.

» Code des règlements: Juste parce que ça m'éclate même si ça ne sert à rien.. je met de la couleur sur cette fiche \o/ Codes validés !


Dernière édition par Wolf A. Licht le Dim 13 Mai - 9:19, édité 14 fois
avatar
Hamster
Lyllou MiuraHamster
Messages : 152
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 21
Localisation : Dans le coeur d'une sucette !
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Wolf le solitaire [en cours] Sam 28 Avr - 10:46

Re-bienvenue ! (oui, même si on a parlé sur la cb, il faut bien qu'on montre qu'on ne se fiche pas des.. fiches justement.. Je suis très fatiguée, ne fais pas attention ^^)

Bon et bien je dois te dire que j'aime beaucoup ta façon d'écrire ! *jalouse*
J'ai vraiment hâte de voir ce que tu vas nous faire pour la suite ^^ (par contre, je ne sais pas ce que tu as fichu avec mes codes, mais tu as tout décalé Razz)

Cependant, pour qu'on puisse te valider, il faudra que tu mettes les codes cachés dans le règlement.. Enfin, dans les deux règlements ^^

Bon courage pour le reste de ta fiche en tout cas !


Lyllou, l'admin aux sucettes. lyllou

_________________
avatar
Membre
Wolf A. LichtMembre
Messages : 55
Date d'inscription : 28/04/2012
Age : 24
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Wolf le solitaire [en cours] Sam 28 Avr - 13:04

Oui oui j'y comptais pour les codes, mais je les mets toujours en dernier ! Excusez la vieille habitude... J'ai bien entendu, lu les deux règlements, en effet.

Et pour les codes, j'en sais rien, j'ai juste fais un copier-coller x)
avatar
Membre
Chitose IkedaMembre
Messages : 160
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 17
Localisation : Quelque part *_*
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdechlo.kazeo.com/
MessageSujet: Re: Wolf le solitaire [en cours] Dim 29 Avr - 15:34

Bienvenue à toi !
avatar
Dresseuse de Pokémon
Kaoru TetsuyaDresseuse de Pokémon
Messages : 855
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 21
Localisation : Dans l'académie
Voir le profil de l'utilisateur http://yoshitoki-academie.actifforum.com
MessageSujet: Re: Wolf le solitaire [en cours] Lun 7 Mai - 2:42

Bon je te dis bienvenue même si maintenant on se connait ^^
J'adore ta manière d'écrire l'histoire, ça déchire ! Le pauvre, il a pas eu une vie facile...

J'ai hâte de pouvoir RP avec toi ^^
Bonne continuation pour ta fiche !

_________________
avatar
Hamster
Lyllou MiuraHamster
Messages : 152
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 21
Localisation : Dans le coeur d'une sucette !
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Wolf le solitaire [en cours] Dim 13 Mai - 9:49

Bon et bien voilà.. Ta fiche est enfin terminée.. C'est beau :') !
Maintenant que j'ai fini de tout remettre en place et que tes codes sont validés (heureusement que tu m'as dis qu'il n'y en avait plus..)..

tu peux enfin rp yaouuh ! \o/


Lyllou, ton admin aux sucettes ! lyllou

_________________
avatar
Mikado
Sayuki ManakoMikado
Messages : 79
Date d'inscription : 14/04/2012
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Wolf le solitaire [en cours] Dim 13 Mai - 13:42

Même si on se connait bien depuis le temps, je te souhaite la bienvenue sur le forum !

_________________
Cliquez pour voter !
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Wolf le solitaire [en cours]

Wolf le solitaire [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Toundra, Solitaire [en cours]
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentation :: Présentations élèves :: Fiches validées-