Partagez|

Repos bien mérité

avatar
Membre
Tasuku KurosakiMembre
Messages : 22
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Dans la cour
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Repos bien mérité Mar 24 Avr - 17:49

Moins d’une semaine après la reprise des cours, Tasuku Kurosaki était déjà lassé de son travail.
Bien sûr, il ne faisait pas grand-chose : il laissait les taches basiques à ses larbins et flemmardait devant son ordinateur en jetant quelques coups d’œil aux étudiants qui passaient près de lui de temps à autre.

En apparence, du moins. En effet, il devait gérer pas mal d’affaires compliqués, notamment celles concernant l’informatique. Plusieurs hackeurs s’étaient mis à attaquer l’établissement pour falsifier les résultats de contrôles.
Bien que Glingushi’C soit une académie accueillante, les évaluations étaient si sévères que bons nombres d’étudiants y échouaient et décidaient, en dernier recours, d’hacker ou de faire hacker le réseau de l’école.

Et malgré ses airs de gardien tout à fait normal – bien que totalement sadique et flippant - Kurosaki était un véritable génie de l’informatique. Il était la seule personne de l’établissement capable de repousser ces assauts insistants et épuisants.
Ce travail, bien qu’inévitable, le fatiguait moralement. Ce n’était pas bien dur pour lui mais c’était une tache très prenante et il s’en passerait bien volontiers.

C’est pourquoi, une fois par semaine, il allait se reposer dans un parc. Celui-ci était très fréquenté mais Tasuku avait réussi à trouver un coin connu de lui seul. Pour le moment, du moins.

Il n’y avait pas de banc, juste du gazon à perte de vue. Il avait marché pendant un bon moment pour trouver cet endroit.
Une fois arrivé, il s’était allongé dans l’herbe, cigarette au bec et avait regardé les nuages.
Il réfléchissait. Ces étudiants stupides méritaient-ils vraiment qu’il se donne autant de mal ? C’était de leur faute tout ça.
Mais rien ne l’obligeait à continuer son travail et malgré ses grognements, il le continuait. Personne ne le forçait, il le faisait de bon cœur. Il râlait pour la forme, pour dire quelque chose.

« J'en ai marre... » lacha-t-il en soupirant.

Il ferma les yeux, s’enfonçant un peu plus dans ses pensées et se mit à chanter. Cette chanson qui signifiait tellement pour lui...

« Daisy Daisy,
Give me your answer do !
I'm half crazy,
All for the love of you...»

Il ne se rendit même pas compte que quelqu’un approchait...



Dernière édition par Tasuku Kurosaki le Mer 25 Avr - 10:57, édité 1 fois
avatar
Hamster
Lyllou MiuraHamster
Messages : 152
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 21
Localisation : Dans le coeur d'une sucette !
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Repos bien mérité Mar 24 Avr - 21:10

« En fuyant la pluie, on rencontre la grêle. »
-Proverbe turc-

........

~ Driiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiing ~

A l'entente de cette sonnerie si particulière, les élèves avachis sur leurs tables se relevèrent en poussant d'étranges grognements et sortirent de la salle de classe en traînant leurs grandes pieds sur le sol..
Peut-être dû à la fatigue ? En regardant cette assemblée de larves sur pattes, Lyllou l'espérait.. Il n'était pas rare pour elle de se demander si elle avait bien fait de quitter son beau pays natal pour cette académie..
Même si elle était très heureuse des cours magistrales de musique qui étaient donnés dans cet établissement, les personnes qui peuplaient les couloirs de ce grand château de la connaissances n'étaient pas assez motivés à son goût.. et leurs mentalités ne semblaient pas pas supérieures à celles des élèves appartenant à d'autres académies bien moins prestigieuses..

En effet, quand l'adolescente délaissa son coin de paradis pour prendre le chemin de l'enfer qui régnait dans l'immense réfectoire présent dans l'établissement. Quand les groupes s'étaient formés dès le premier jour marquant le début des cours, la jeune demoiselle n'avait pas trouvé utile de se lier avec une personne plus qu'à une autre, ou du moins, elle ne connaissait pas encore assez ses camarades pour donner son exclusivité à un de ces clans.. Elle n'avait donc personne avec qui rester..

Encore n'y aurait-il que cela.. Il n'y aurait rien de bien grave, Lou savait parfaitement s'occuper seule, au contraire, elle aimait tout particulièrement la solitude quand elle arrivait dans un endroit tout nouveau pour elle..
Mais ici.. les élèves étaient assez méchants entre eux, comme la plupart des jeunes d'ailleurs.. Et comme tout le monde le sait, il est tellement bien simple de s'en prendre à une personne seule.. La belle en faisait donc les frais à chaque repas...


........

Lyllou a écrit:
Y'en a marre des imbéciles ! Même toi t'étais pas aussi abruti que les gens qu'il y a ici > < ! Je viens encore de me ramasser dans la cantine à cause d'un élève aussi bête que ses pieds, qui a trouvé amusant de tendre sa jambe au moment où je passais à côté de lui !
Là c'est le moment où j'ai besoin de mon cousin près de moi ! Dis moi que tu vas bientôt venir me voir.. s'il te plait.. Tu me manques tellement.. Je te laisse, j'ai besoin d'aller me changer les idées.. Le parc près de l'académie à l'air assez sympa.. Et au moins je ne risque pas de tomber sur un de ces.. bref. Byou..

........

«Allez ouvre toi.. Mais allez ! Tu ne peux pas me résister tu le sais aussi bien que moi.. Ouvre toi.. Dépêche toi de me laisser t'enlever ton papier la sucette !»

Comme si la sucrerie qu'elle tenait dans les mains était son pire ennemi, Lou se battait sans relâche dans le but de réussir à retirer l'emballe qui l'empêchait de pouvoir profiter tranquillement de son petit plaisir du soir.. A ce moment là, ce contre quoi elle se battait semblait bien plus résistant que les autres, et cette lutte acharnée dura bien plus longtemps que prévu.
Finalement, après cinq minutes de combat spectaculairement.. ridicule, Lyllou brandit fièrement la petite boule de sucre accrochée à un petit bâton, en lâchant un cri de victoire pour le moins inattendu.

Enfin satisfaite de l'issu de cette bataille, la douce repris son chemin vers le parc mais, son humeur avait changé. Suite au "jeu" de ses camarades, la belle s'était sentie encore une fois totalement humiliée, et les larmes n'avaient pas mis longtemps à venir mouiller ses petites joues. Mais la lutte qu'elle venait de mener contre son bonbon préféré avait eu le mérite de la remettre de bonne humeur.


*Sucettes.. je vous aime ! .. Qu'est-ce que..*

Alors que Lyllou venait de retirer la chaussure qu'il lui restait au pied afin de pouvoir profiter pleinement de la sensation de l'herbe sur ses petits petons, elle aperçu une silhouette se coucher sur le sol. Etant très curieuse de nature, l'étudiante décida de se rapproche un peu afin de voir qui avait eu la même idée qu'elle en venant se balader dans le parc à une heure aussi tardive.. Enfin tardive, il n'était que vingt heure certes, mais d'habitude, l'endroit était désert à cette période de la journée.

*J'hallucine..*

Devant elle, une des personnes les plus redoutées de l'académie étaiet posée tranquillement dans l'herbe, les yeux fermés. Elle cru l'entendre se plaindre en disant qu'il "en avait marre", ce qui le l'étonna pas vraiment.. D'après toutes les rumeurs qui avait circulé, ce personnage avait tendance à ne pas vraiment apprécier les élèves qui lui traînaient dans les pattes, ni même à apprécier quoi que ce soit.. Mais la belle avait une fâcheuse tendance à tenter le diable en toute occasion, surtout quand il s'agissait "d'apprivoiser" une personne aussi.. sauvage ?
Elle fit donc les quelques pas qui lui restait à faire, afin de pouvoir être assez proche de la bête pour pouvoir tenter d'engager une conversation.


« Daisy Daisy,
Give me your answer do !
I'm half crazy,
All for the love of you...»

Seulement, la jeune musicienne eu la belle surprise de voir que le gardien chantait.. Ses oreilles ne saignant pas suite à l'ouïe de sa voie, elle se dit qu'au moins elle avait découvert une qualité chez cet homme à l'air aussi peu sympathique..
Ne voulant pas paraître trop impolie, Lyllou ôta la sucette qu'elle avait entre les lèvres, laissa son sourire naturel prendre place sur ces dernières et sorti une autres sucreries sur bâtonnet de sa poche, en la tendant légèrement vers lui.

Afin de faire remarquer sa présence, l'homme ayant les paupières closes, l'adolescente prit son courage à deux mains et murmura l'air de la chanson doucement, sans laisser son sourire s'échapper de ses lèvres.

_________________
avatar
Membre
Tasuku KurosakiMembre
Messages : 22
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Dans la cour
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Repos bien mérité Mer 25 Avr - 10:55

Alors qu’il était perdu dans sa chanson, un léger et doux fredonnement le fit sursauter. L’air était le même que ce qu’il chantait quelques secondes plus tôt et ça le surpris.

Il se redressa d’un seul coup, les yeux légèrement écarquillé dans une expression de surprise et fixa la jeune fille pendant quelques secondes avant de réaliser ce qu’il se passait. Celle-ci n’avait pas perdu son sourire et semblait lui tendre une sucette. Il hésita un moment avant de tendre son bras vers la sucrerie si gentiment proposée. Cette petite lui disait quelque chose.
Oui, elle était surement dans cette école d’art. Il l’avait déjà croisé lorsqu’elle passait dans la cour… Ses cheveux roses ne passaient pas inaperçu.

« J’te connais. T’es de Glingushi’C, toi, nan ? Qu’est-ce que tu m’veux ? » Dit-il, en s’évertuant à ouvrir l’emballage de la sucette. Sans grand succès. Il finit par abandonner et la posa près de lui.

Malgré son aversion pour la jeunesse de l’académie, il savait qu’il n’avait pas été très poli. En effet, parler de cette manière à la fille qui venait de lui offrir une sucette, ce n’était pas très galant de sa part.
Mais connaissant les étudiants de l’établissement, il préférait se méfier de ce genre d’intention. En général, c’était pour qu’il accepte d’hacker lui-même le système de notes. Ce qu’il refusait à chaque fois après avoir profité au maximum de ces cadeaux.

Car oui, il acceptait tout. Mais il ne changeait rien aux notes. Il préférait donner une bonne leçon aux élèves et en profiter. Pas qu’il en ait un réel besoin…

Il écrasa ce qui restait de sa cigarette et se rallongea sans attendre la réponse de la jeune fille, contemplant le ciel.
De cette façon il l’invitait soit à s’assoir et à lui répondre, soit à partir sans bruit et le laisser en paix.
avatar
Hamster
Lyllou MiuraHamster
Messages : 152
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 21
Localisation : Dans le coeur d'une sucette !
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Repos bien mérité Lun 30 Avr - 19:11

La sensation de douceur laissée par le passage du léger vent frais du soir sur la peau, l'odeur de l'herbe à la tombée de la nuit, le chant des cigales montant des buissons parsemés dans tous le parc.. Tous ces éléments faisaient de l'endroit un lieu apaisant, magique.. Un petit paradis pour les âmes en peine, comme celle de Lyllou ce soir là.
Dans ce genre de situation, l'adolescente tentait tout ce qu'elle pouvait afin de retrouver le sourire et le chant était, la plupart du temps, un remède très efficace contre la tristesse. Avec sa voix pure, elle entonna l'une de ses chansons préférées, tout en virevoltant gracieusement sur le chemin du parc.



♫ If I die young bury me in satin
Lay me down on a bed of roses
Sink me in the river at dawn
Send me away with the words of a love song
oh oh oh oh ♫


Cependant, le chant n'eut pas l'effet attendu, et les larmes repartirent de plus belle. Cette hypersensibilité présente chez la jeune fille avait tendance à lui jouer des tours, et à pointer le bout de son nez dans les moments ou la joie serait un peu plus la bienvenue. Mais, Lou ne voulant pas donner le plaisir de la victoire à ses adversaires, elle se stoppa net, ravala ses émotions néfastes, essuya tant bien que mal les gouttes d'eau salée sur ses joues et sorti la sucrerie qu'elle préférait de sa poche : une sucette.

........

Les sons que Lyllou venait de libérer à l'aide de sa douce voix semblaient avoir réussi à toucher les oreilles de leur cible. En effet, dans un petit bond de surprise, le si redouté "monstre" de l'académie venait d'ouvrir les yeux et de se redresser un peu. L'étudiante n'ayant pas été plus brutale qu'un petit hamster qui aurait eu l'intention de le sortir de sa chanson, elle ne se sentit pas vraiment coupable d'avoir autant surpris celui à qui elle avait affaire, même si elle aurait préféré qu'il ne bondisse pas de la sorte.

Si elle avait écouté sa raison, jamais la belle n'aurait pris le moindre risque pour sa santé mentale en osant déranger le gardien dans son moment de détente, après une grosse journée de travail.. Mais au fond d'elle-même, Lou refusait de croire à toutes les rumeurs qui couraient sur cet homme. Après tout, peut-être n'était-il pas si terrible que ce qu'on pouvait dire.. Et si cela était vraiment le cas, si ce bonhomme tentait de rabaisser la jeune fille plus bas que terre, alors elle ne pourrait s'en prendre qu'à elle même pour avoir cru qu'une petite part de bonté sommeillait en chacun des êtres peuplant cette planète bleue.

Perdue dans ses pensées, elle ne se rendit pas tout de suite compte que celui que tout le monde redoutait temps avait décidé de prendre la sucrerie qu'elle venait de lui proposé. Et, il faut bien avouer que le fait que cet homme accepte sans rien dire ce petit "cadeau" la surpris quelque peu.. Ses grands yeux firent transparaitre cette légère surprise mais très vite, le sourire de la douce montra la joie toute retrouvée qu'elle ressentait. Elle déposa le bonbon qu'elle aimait tant dans la main de la soit disant "bête sauvage" de l'académie et attendit sans rien dire, sans laisser tomber le sourire inscrit sur ses lèvres. Pendant un instant, Lyllou se sentit observée par celui se trouvait devant elle, mais elle fit son possible pour ne pas baisser les yeux, et ne tenta pas de cacher sa bonne humeur.



«jte connais t'es d'Yoshitoki toi nan ? Qu'est-ce que tu m'veux ?»


Le ton utilisé pour prononcer cette phrase surprit de nouveau Lou, qui fit en sorte cette fois, de cacher la peine engendrée par ces paroles dans son esprit. Le sourire si fier qu'elle arborait quelques secondes auparavant avait légèrement vascillé, mais il reprit vite sa place et sa forme habituelle pour tromper "l'ennemi", même si son regard triste la trahissait. En baissant les yeux, elle se rendit compte que la mauvaise humeur de l'homme provenait peut-être du fait que celui-ci était confronté au même problème de sucette qui avait embêté l'étudiante un moment plus tôt. Apparement, peu de personne avait l'esprit assez combatif pour résister à cette sucrerie.. Ou plutôt, peu aimait ces petites boules de sucre au point de lutter contre elle autant que la musicienne.. Du moins, la gardien n'en avait pas l'envie, ou pas le courage, et il posa la sucette sur le sol comme si de rien n'était.

Sans attendre la réponse de la jeune demoiselle, le gardien reprit sa position de départ et laissa son regard se perdre dans les nuages sombres annonçant la venue de la nuit. Il n'avait pas renvoyer Lyllou au sein de l'académie, et ne lui avait pas clairement dit qu'elle l'ennuyait, même si la douce en avait l'impression.. Mais, ne voulant pas retourner dans ce bâtiment plein de jeunes irrespectueux et moqueurs, elle décida de rester dans le parc, avec cet homme si redouté. Sans demander si elle le pouvait, la belle pris place près de lui en s'assayant en tailleur et fit en sorte d'attraper la sucette délaissée sans se faire remarquer.

Tout en essayant d'ôter le papier de la petite boule de sucre, elle répondit d'un ton respectueux mais un peu craintif, à la question posée quelques instant plus tôt.



«Effectivement je viens bien de Yoshi'... Si j'étais une jeune identique à la plupart de ceux qui peuplent l'académie je serais venue vous parler pour changer mes notes -j'ai entendu quelques rumeurs qui circulent à ce sujet- mais.. Ce n'est pas le cas.. J'avais des sucettes dans ma poche et je me suis dis que tout le monde aime ces petites sucreries alors.. En vous voyant.. J'ai pensé que vous en offrir une ne pouvait pas me faire de mal ?»


A la fin de sa réponse, la jeune fille luttait toujours pour laisser la sucette s'échapper de son emballage.. Mais, cela la faisait sourire et la portait dans un petit monde bien à elle. Il est vrai que Lyllou adorait ces sucreries, mais pas seulement pour leur goût non, aussi pour les souvenirs qui jaillissaient dans son esprit chaque fois qu'elle posait les doigts sur ces bonbons. Elle se rappelait parfaitement les "missions commandos" exécutées en pleine nuit avec tous ses cousins dans le but d'obtenir ces boules sucrées, ou encore les journées d'été au cours desquelles ils se battaient tous pour gagner le plus de sucette possible.
Oui, le fait d'avoir ce bonbon entre les mains lui faisait repenser à toutes ces images.. Et elle aimait ça.

Retombée en enfance sans vraiment s'en être rendue compte, Lou recommença à se battre avec la sucrerie. Elle tenta d'ouvrir la sucette par tous les moyens, la retournant dans tous les sens, se retournant elle-même dans tous les sens d'ailleurs..



«Sucette.. ouvre toi ! Allez ! Roh mais.. Bouge de là l'emballage ! .. Petite boule de sucre.. Si tu ne te laisses pas faire.. Je te laisse tomber et je me met au Mikado compris ?!... Yaouuuuh !»


Tout en se laissant tomber en arrière pour s'allonger dans l'herbe, la combattante brandit la sucette ouverte dans les airs en se tordant de rire sur le sol. La faculté qu'elle avait à trouver une raison de rire dans tout ce qu'elle faisait lui permettait de profiter de presque chaque instant de sa vie..

Mais elle redescendit vite sur terre quand elle se rappela l'endroit où elle se trouvait, et surtout avec qui elle se trouvait. Rouge de honte, elle se redressa et tendit le tromphé de son combat au gardien sans quitter l'herbe des yeux.
Cependant, l'envie de rire avait bien du mal à la quitter malgré la situation et elle eut bien du mal à empêcher les sons provoquaient par cette envie.. De plus, quelques larmes roulaient déjà le long de ses joues.. Oui, cette jeune étudiante était en plein fou rire à cause.. d'une sucette.

_________________
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Repos bien mérité

Repos bien mérité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un repos bien mérité [NEUTRE]
» Un repos bien mérité
» Du repos bien mérité (13.03 - 13h37)
» [Libre] - Un repos bien mérité
» Repos bien mérité dans une taverne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Académie :: Extérieurs :: Jardin Fleuri-